L’auto-représentation de l’artiste incarcéré - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Les Cahiers Forell – Formes et Représentations en Linguistique et Littérature Year : 1999

L’auto-représentation de l’artiste incarcéré

Abstract

Dans ma recherche sur l’œuvre de Breyten Breytenbach, je m’interroge sur les échos entre la représentation écrite et plastique de ce poète et peintre. Dans l’étude de son roman de prison autobiographique, The True Confessions of an Albino Terrorist, la question se pose de savoir si les arts plastiques sont présents malgré la stérilité du lieu qui est la prison et malgré l’interdiction formelle au peintre de créer. L’unique description d’une création par le protagoniste, est celle d’une sculpture de bouddha. J’examine la signification de la description détaillée de la création et de la destruction de cette sculpture et j’essaie de montrer qu’il s’agit non seulement d’une représentation visuelle, mais aussi d’une auto-représentation.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
1999_Saayman_CahiersForell.pdf (6.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03266638 , version 1 (22-06-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03266638 , version 1

Cite

Sandra Saayman. L’auto-représentation de l’artiste incarcéré. Les Cahiers Forell – Formes et Représentations en Linguistique et Littérature , 1999, La représentation en linguistique et littérature, 10, pp.37-42. ⟨hal-03266638⟩
39 View
19 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More