Les réseaux sociaux dans la campagne politique. Analyse critique des usages de Twitter par les candidats « androïd » lors de la présidentielle de 2018 au Cameroun - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2021

Les réseaux sociaux dans la campagne politique. Analyse critique des usages de Twitter par les candidats « androïd » lors de la présidentielle de 2018 au Cameroun

Abstract

Cette recherche montre comment Twitter devient de plus en plus un espace de déclaration de candidatures pour les candidats lors des campagnes électorales au Cameroun. En ce sens, le questionnement au cœur de cette étude se présente comme suit : la mise en scène moderne de la présentation de candidatures sur les réseaux sociaux favorise-t-elle une modernité au niveau du contenu et des pratiques ? Afin de répondre à cette préoccupation, plusieurs démarches méthodologiques sont mobilisées, à savoir : l’ethnographie de ce qui se passe « on line » et « off line », l’analyse de contenu. Au-delà de la sociologie des usages des Technologies de l’information et de la communication (TIC), des régimes de visibilité numérique, l’idée est de proposer un regard critique du recours aux technologies numériques à des fins de campagnes politiques électorales en contexte camerounais. Ce travail s’intéresse plus particulièrement à l’analyse des stratégies et modes de déploiement numérique de certains candidats à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018 au Cameroun. L’étude a porté sur une observation passive des comptes Twitter des candidats dits « androïd » à l’instar de Paul Biya, Cabral Libii, Maurice Kamto et Joshua Osih et s’est déroulée du 22 septembre 2018 au 6 octobre de la même année. Les résultats de ce travail insistent, entre autres, sur le fait que l’usage des TIC, et plus particulièrement Twitter, a pour ambition de pallier au déplacement de terrain et de rencontre de la population que les candidats doivent normalement effectuer et faire. Cette recherche s’inscrit dans l’approche critique des médias numériques. L’élargissement de l’espace de la campagne politique électorale favorisé par les réseaux socionumériques ne conduit guère à une diversité de l’offre et des pratiques politiques. L’étude souligne que Twitter est au service des choses très classiques comme le culte de la personnalité, la propagande qu’on observe au niveau de l’espace politique traditionnel.
No file

Dates and versions

hal-03196522 , version 1 (12-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03196522 , version 1

Cite

Simon Ngono. Les réseaux sociaux dans la campagne politique. Analyse critique des usages de Twitter par les candidats « androïd » lors de la présidentielle de 2018 au Cameroun. La communication politique en temps de campagnes électorales : de la rhétorique stratégiques à la polarisation, Feb 2021, Tunis, Tunisie. ⟨hal-03196522⟩
384 View
2 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More