Les théories linguistiques à l’épreuve de la traduction

Résumé : Il sera question dans cette contribution de la relation entre les théories linguistiques et l’acte de traduction. Il a bien entendu fallu opérer un choix ; deux théories ont été retenues en raison de leurs incidences sur la problématique de la traduction, et aussi de leur notoriété: il s’agit de la théorie du signe de Ferdinand de Saussure et de l’hypothèse dite Sapir-Whorf. La première a inspiré le structuralisme européen et l’ensemble des sciences humaines au XXe siècle, mettant en avant les notions de système, de valeur et d’arbitraire du signe; selon la seconde, les langues détermineraient la vision du monde de leurs locuteurs, ce qui suppose une forme plus ou moins forte de relativisme linguistique. Ces deux approches présentent un intérêt certain, puisque leur validité impliquerait au pire que la traduction stricto sensu n’existe pas, ou au mieux qu’elle nous induit en erreur , ou qu’elle est source de malentendus. Inversement, la réussite –ne serait-ce qu’épisodique–de la traduction impliquerait que les théories linguistiques en question sont fausses, au moins partiellement
Mots-clés : Linguistique
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [18 references]  Display  Hide  Download

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01501105
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Wednesday, September 27, 2017 - 6:55:43 AM
Last modification on : Thursday, March 28, 2019 - 11:24:15 AM
Long-term archiving on : Thursday, December 28, 2017 - 12:38:02 PM

File

WATBLED Les théories linguist...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01501105, version 1

Collections

Citation

Jean-Philippe Watbled. Les théories linguistiques à l’épreuve de la traduction. Alizés : Revue angliciste de La Réunion, Faculté des Lettres et Sciences humaines (Université de La Réunion), 2016, pp.35--53. ⟨hal-01501105⟩

Share

Metrics

Record views

160

Files downloads

624