Enseignement et apprentissage du français à Chennaï (Inde) : diversité linguistique et développement d’une compétence plurilingue - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2014

Enseignement et apprentissage du français à Chennaï (Inde) : diversité linguistique et développement d’une compétence plurilingue

Abstract

Chennai, the capital of South India, presents a true example of linguistic and cultural diversity. Although the majority of the inhabitants of Chennai have Tamil as their mother tongue, many of them from the other states of India have a second language. For example, one child in school speaks Tamil, English and Hindi, three languages are taught in school. But it is common to see children with two mother tongues (Kannada from Karnataka and Malayalam from Kerala) who also speak Tamil, English and Hindi. In recent years many private schools offer their students an education in French. In 2011, the Michelin Group creates an Anglo-French bilingual school for the children of expatriates in Chennai. Learning the French language in Indian schools and the sociolinguistic’s situation of a country like India, for Indian and French students, open to linguistic and cultural diversity has to promote development of plurilingual competence? The exploratory survey we conducted in the schools of Chennai, in January 2012, revealed that while the contextualization of teaching and learning of French promotes the development of plurilingual competence but competence in French learners and teachers are very limited. These exploratory investigations in Chennai will be pursued within the framework of a research project on the teaching and learning of French Indian multilingual context.
Chennaï, la capitale du Sud de l’Inde, présente un véritable exemple de diversité linguistique et culturelle. Même si la majeure partie des habitants de Chennaï ont le tamoul comme langue maternelle, un bon nombre d’entre eux originaires des autres Etats de l’Inde ont une deuxième langue maternelle. A titre d’exemple, un enfant scolarisé lambda parle au minimum tamoul, anglais et hindi, trois langues qui sont apprises également à l’école. Mais il sera courant de rencontrer des enfants ayant deux langues maternelles (par exemple, le kannada du Karnataka et le malayalam du Kérala) qui parlent également tamoul, anglais et hindi. Depuis quelques années de nombreuses écoles primaires privées proposent à leurs élèves un enseignement du français. En 2011, l’entreprise Michelin crée une école bilingue franco-anglaise pour les enfants de ses expatriés à Chennaï. L’apprentissage de la langue française dans les écoles indiennes et la situation sociolinguistique d’un pays comme l’Inde, ne seraient-ils pas pour les élèves indiens et les écoliers français, une porte ouverte vers la diversité linguistique et culturelle permettant de favoriser le développement d’une compétence plurilingue ? L’enquête exploratoire que nous avons menée au sein de ces écoles de Chennaï, au mois de janvier 2012, a mis en évidence que la contextualisation de l’enseignement-apprentissage du français favorise certes le développement d’une compétence plurilingue, mais que les compétences en français des apprenants et des enseignants sont très limitées. Ces enquêtes exploratoires menées à Chennaï seront poursuivies dans le cadre d’un projet de recherche sur l’enseignement-apprentissage du français en contexte plurilingue indien.
Fichier principal
Vignette du fichier
Souprayen-Cavery-TD46.pdf (155.47 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01226932 , version 1 (25-02-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01226932 , version 1

Cite

Logambal Souprayen-Cavery. Enseignement et apprentissage du français à Chennaï (Inde) : diversité linguistique et développement d’une compétence plurilingue. Colloque international "Mutations en contexte dans la didactique des langues : Le cas de l’approche plurilingue et pluriculturelle et la perspective actionnelle", Université de La Réunion, Aug 2012, Saint-Denis, La Réunion. pp.53-61. ⟨hal-01226932⟩
198 View
409 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More