Le syndrome d’Ulysse. Le récit carcéral marocain - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2008

Le syndrome d’Ulysse. Le récit carcéral marocain

Abstract

Le 23 juillet 1999, après trente-huit ans de règne, disparaissait Hassan II, roi du Maroc et Commandeur des Croyants. Quelques jours plus tard lui succédait, sous le nom de Mohamed VI, son fils aîné, le prince Sidi Mohamed. Les funérailles d’Hassan II donnèrent lieu à une cérémonie dont les images diffusées par les grandes chaînes internationales de télévision firent le tour de la planète : l’espace de quelques heures, Rabat, capitale du royaume chérifien, devenait le point de convergence des grands de ce monde qui s’y retrouvèrent en nombre pour représenter leur pays et rendre hommage au souverain disparu. Au même moment, le peuple marocain descendait en masse dans toutes les grandes villes du pays pour marquer à la fois son affliction et son attachement à la dynastie alaouite.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
AÏT-AARAB-TD34.pdf (377.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01217776 , version 1 (11-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01217776 , version 1

Cite

Mohamed Aït-Aarab. Le syndrome d’Ulysse. Le récit carcéral marocain. Journée d'étude du CRLHOI "Écriture, mémoire, commémoration", May 2008, Saint-Denis, La Réunion. pp.129--147. ⟨hal-01217776⟩
280 View
1000 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More