L’animal épicurien - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2009

L’animal épicurien

Abstract

La philosophie épicurienne veut élever l’homme à la place de la divinité et terrasser cette dernière [...] Elle confère à l’animal une place qui n’a rien à envier à celle de l’humain au sein des animantes régis par la nature. L’animal épicurien est pris au double sens d’être vivant défini par des sensations, une forme de pensée et de langage, et de philosophème épicurien. Aussi l’hypothèse de cette étude sera-t-elle que l’animal se situe au confluent de la nature et de la culture, de l’homme en communauté et de l’être sauvage. Pour ce faire, un parallèle sera mené entre un extrait de La Guerre du Péloponnèse de Thucydide et la fin du De rerum natura.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Kissel-TD35.pdf (286.41 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01217767 , version 1 (30-10-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01217767 , version 1

Cite

Myriam Kissel. L’animal épicurien. Journée de l’Antiquité 2008, Apr 2008, Saint-Denis, La Réunion. pp.75--87. ⟨hal-01217767⟩
313 View
774 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More