Les cours d'André-Louis Cholesky à l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie - Université de La Réunion Access content directly
Book Sections Year : 2013

Les cours d'André-Louis Cholesky à l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie

Abstract

En 1891, Léon Eyrolles crée « L’École chez soi », la première école par correspondance au monde, qui est devenue plus tard l’École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l’industrie (ESTPBI). Cette école visait notamment à former des personnels d’encadrement et des ingénieurs par une autre voie que celle des grandes écoles. Dans les années précédant la Première Guerre mondiale, André-Louis Cholesky, polytechnicien, ingénieur militaire spécialiste de géodésie, topographie et artillerie, est recruté par l’ESTPBI pour assurer deux cours : un cours de topographie, qui a été publié et a connu sept éditions, et un cours de calcul graphique, qui est resté manuscrit. À travers l’analyse du contexte et de la structure de ces cours, nous nous pencherons sur la formation mathématique des ingénieurs au début du 20e siècle et sur les caractéristiques pédagogiques novatrices d’un enseignement par correspondance à cette époque.
Fichier principal
Vignette du fichier
tournes_2013b_actes_limoges.pdf (196.49 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01186482 , version 1 (28-02-2017)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-01186482 , version 1

Cite

Dominique Tournès. Les cours d'André-Louis Cholesky à l'École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie. Évelyne Barbin et Marc Moyon (éds). Les ouvrages de mathématiques dans l'Histoire. Entre recherche, enseignement et culture, Presses universitaires de Limoges, pp.319-332, 2013. ⟨hal-01186482⟩
242 View
136 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More