Pratiques et représentations sociales du numérique dans l’apprentissage du français langue étrangère en milieu universitaire sud-africain - Université de La Réunion Access content directly
Theses Year : 2023

Practices and social representations of digital technology in the learning of French as a foreign language in South African universities

Pratiques et représentations sociales du numérique dans l’apprentissage du français langue étrangère en milieu universitaire sud-africain

Abstract

This study is rooted in work in language didactics and addresses the issue of digital practices among students learning French as a foreign language (FLE). Our aim is to grasp the issues at stake in terms of digital practices and social representations in situations of potential informal appropriation identified among a group of students at a university in South Africa, one of the African countries that have greatly developed their digital infrastructure. The aim of this PhD work is to answer the following questions: what are students' practices with digital tools outside the FLE classroom? What are the social representations linked to digital technology? What is the link between representations and practices? What similarities and differences are there between personal practices and FLE practices? To collect and analyze students' digital practices, we opted for a mixed-method approach combining a questionnaire-based quantitative survey and qualitative research based on semi-structured interviews. We sampled 169 students who were interviewed by means of a questionnaire with a view to collecting their practices and representations of the digital during their process of appropriating FLE, and eight students who were interviewed individually to gain a better understanding of their digital practices and the meaning they give to them. These results show that students are highly equipped. The main results also make it possible to identify the different types of personal practices that are most intense among students: relational and recreational practices. The results also describe the FLE practices most frequently used by students (French research, French text correction using online dictionaries and automatic correctors, vocabulary, grammar, translation and writing activities; reception and production), as well as the digital tools most frequently used (university platform, instant messaging, social networks, email). We also found that digital tools used for personal practices are reinvested in FLE practices, and that students use digital tools less for their appropriation of FLE than for their personal activities. Finally, there is a link between students' digital practices and their representations: the more students use digital tools, the more they feel their usefulness, and vice versa.
Notre étude est ancrée dans la lignée des travaux en didactique des langues et aborde la question des pratiques numériques chez les étudiants apprenant le français langue étrangère (FLE). L’objectif de cette recherche est de saisir les enjeux en termes de pratiques et de représentations sociales du numérique en situation d’appropriation potentielle informelle identifiées auprès d’un public d’étudiants d’une université en Afrique du Sud, un des pays africains qui ont fortement développé leur infrastructure numérique. Ce travail doctoral ambitionne de répondre aux questions suivantes : quelles sont les pratiques des outils numériques des étudiants en dehors de la classe de FLE ? Quels sont les représentations sociales liées au numérique ? Quel lien existe-t-il entre les représentations et les pratiques ? Quelles similitudes et divergences y a-t-il entre les pratiques personnelles et les pratiques de FLE ? Afin de recueillir et d’analyser les pratiques numériques des étudiants, nous avons opté pour une approche méthodologique mixte regroupant une enquête quantitative axée sur le questionnaire et une recherche qualitative basée sur des entretiens semi-directifs. L’échantillon est composé de 169 étudiants interrogés par le biais du questionnaire dans l’optique de recueillir leurs pratiques et leurs représentations du numérique pendant leur processus d’appropriation du FLE, et de huit étudiants interviewés individuellement pour mieux comprendre leurs pratiques numériques et le sens qu’ils donnent à ces dernières. On note à travers les résultats que les étudiants sont fortement équipés. Les principaux résultats permettent aussi d’identifier les différents types de pratiques personnelles les plus intenses chez les étudiants que sont : les pratiques relationnelles et ludiques. Ces résultats décrivent également les pratiques de FLE les plus représentées chez les étudiants (recherche en français, correction de texte en français à l’aide des dictionnaires en ligne et des correcteurs automatiques, le vocabulaire, la grammaire, les activités langagières de traduction et d’écrit ; réception et production), ainsi que les outils numériques les plus utilisés (plateforme universitaire, messagerie instantanée, réseaux sociaux, e-mail). On note aussi que les outils numériques utilisés pour les pratiques personnelles sont réinvestis dans les pratiques de FLE et que les étudiants utilisent moins les outils numériques pour leur appropriation du FLE que pour leurs activités personnelles. Il ressort enfin qu’il y a un lien entre les pratiques numériques des étudiants et leurs représentations : plus les étudiants utilisent les outils numériques, plus ils ressentent leur utilité et inversement.
Fichier principal
Vignette du fichier
23_45_N_TAMUKONG.pdf (4.91 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04555532 , version 1 (23-04-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04555532 , version 1

Cite

Newton Nchang Tamukong. Pratiques et représentations sociales du numérique dans l’apprentissage du français langue étrangère en milieu universitaire sud-africain. Linguistique. Université de la Réunion, 2023. Français. ⟨NNT : 2023LARE0045⟩. ⟨tel-04555532⟩
21 View
4 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More