Fondements théoriques et empiriques des crises monétaires - Université de La Réunion Access content directly
Theses Year : 2017

Theoretical and empirical foundations of currency crises

Fondements théoriques et empiriques des crises monétaires

Abstract

Monetary crises are the first financial crises in economic history, which result in the elimination or substitution of national currencies. The aim of this thesis is to study the theoretical and empirical foundations of monetary crises. Furthermore, a framework for the prevention of such crises, raging in the Euro zone since 2008, is provided. The current economic and political debates about this issue reflect the persistence and the extent of this crisis, in which the Euro's legitimacy and sovereignty is threatened in the medium term. The various rescue plans and austerity policies in troubled member states are direct consequences and costs of this crisis. Consequently, supervisory authorities need to be more vigilant in strengthening their prevention policy. The purpose of this thesis is twofold: in the first part, we analyze the concept, the historical and theoretical foundations of monetary crises, and then develop a typology of them. In the second part, we provide an empirical contribution on the determinants of monetary crises in the euro area and propose a tool for preventing currency crises by setting up an Early Warning System, through the econometric approach of the multinomial logit model. As the primary indicator of monetary crises, the detection and measurement of real exchange rate misalignments within the euro area is decisive. The equilibrium exchange rates estimation allows the assessment of currency over- or undervaluation, which is essential for the implementation of an early warning system
Les crises monétaires sont les premières crises financières de l'histoire économique. Elles se traduisent par l'élimination ou la substitution des monnaies nationales. L'objectif de cette thèse est de poser les fondements théoriques et empiriques des crises monétaires, mais également de proposer un cadre de prévention de ce type de crise qui sévit en zone euro depuis 2008. Les débats économiques et politiques actuels autour des questions de désintégration monétaire témoignent de la persistance et de l'ampleur de la crise, où la légitimité et la souveraineté de la monnaie unique est menacée à moyen long terme. Les divers plans de sauvetage et les politiques d'austérité dans les pays-membres en difficulté ne sont que les conséquences et les coûts directs d'une telle crise. Ces derniers doivent interpeller les autorités de supervision à une plus grande vigilance, ainsi qu'à une politique de prévention plus avisée. L'objectif de cette thèse est double : dans une première partie, nous analysons le concept, les fondements historiques et théoriques des crises monétaires, puis dressons une typologie de celles-ci. Dans une seconde partie, nous apportons une contribution empirique relative aux déterminants des crises monétaires en zone euro et proposons un outil de prévention des crises monétaires, grâce à la mise en place d'un système d'alerte avancée (Early Warning System), par l'approche économétrique de type logit multinomial. Pour ce faire, la détection et la mesure des mésalignements des taux de change réels à l'intérieur de la zone euro est cruciale, puisqu'il constitue l'indicateur premier des crises monétaires. L'estimation des taux de change d'équilibre permettent ainsi d'apprécier la sur ou sous-évaluation des monnaies, indispensable à la mise en place d'un système d'alerte avancée, à des fins de prévention des crises monétaires.
No file

Dates and versions

tel-03667203 , version 1 (13-05-2022)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03667203 , version 1

Lien texte intégral

Cite

Julie Mounoussamy. Fondements théoriques et empiriques des crises monétaires. Economies et finances. Université de La Réunion, 2017. Français. ⟨NNT : 2017LARE0026⟩. ⟨tel-03667203⟩
68 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More