"Morales de l'utopie au XIXe siècle" - Université de La Réunion Access content directly
Book Sections Year : 2024

"Morales de l'utopie au XIXe siècle"

Françoise Sylvos

Abstract

A partir d'une critique de la morale classique et de ses supports officiels (famille, Eglise), à partir d'une mise en accusation de l'Occident, les réformateurs sociaux du 19e siècle français - Fourier, Saint-Simon, Leroux, Déjacque - proposent une nouvelle éthique, reposant sur plus d'humanité, d'égalité, de liberté et de plaisir; le paradoxe du fouriérisme est de faire reposer cette nouvelle morale sur les passions, jadis incriminées par les moralistes classiques. C'est donc un véritable retournement de la pensée qui s'opère, notamment en faveur des femmes considérées par la pensée judéo-chrétienne d'être les vecteurs du mal. Penseurs, écrivains ne voient plus dans le péché originel la cause des malheurs humains, mais identifient le crime fratricide comme le véritable fauteur de troubles. Les socialistes du 19e siècle puisent dans la tradition littéraire des satires, caractères, apologues, pour énoncer leur vision réformatrice des moeurs.
No file

Dates and versions

hal-04466386 , version 1 (19-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04466386 , version 1

Cite

Françoise Sylvos. "Morales de l'utopie au XIXe siècle". Pradeau, Christophe, Roman, Myriam, Vanden Abeele-Marchal, Sophie. Le choix d'Hercule, Morales du premier 19e siècle, Sorbonne Université Presse, 2024, Lettres françaises, 979-10-231-0527-8. ⟨hal-04466386⟩
11 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More