"Reggae, de l'exil à l'utopie" - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2023

"Reggae, de l'exil à l'utopie"

Françoise Sylvos

Abstract

L’arrachement au berceau africain, l’exil des Jamaïcains dans une île des Caraïbes les conduisent tantôt à des actions concrètes, tantôt à une posture d’idéalisation. Idéalisation d’un territoire vierge de toute domination, le territoire du marronnage et des communautés, mais qui aboutit à un renouveau des pratiques sociales, à une philosophie et à des usages nouveaux, qui vont essaimer dans le monde entier – à partir de la création de la communauté du Pinacle et en parallèle avec le culte des marrons qui n’appartient pas à la contre-culture, mais à la culture jamaïcaine. Il s'agira ici se focaliser sur les textes, et en particulier sur la posture d’idéalisation qui dessine des territoires imaginaires ou fantasmés dans les « lyrics » du reggae. Le rêve d’un retour en Afrique relève du mythe, tant les Jamaïcains sont africains par les racines, mais américains dans leur ambition. A côté de ce mythe du « Back to Africa », qui a vécu avec le naufrage économique de la « Blackstarline » se dessinent plusieurs pays imaginaires, dont la topographie est particulièrement floue, mais dont les traits idéalisés se rattachent à la spiritualité copte (cf. l’Amharique de Sattamassagana) ou au mythe de l’Eden et du paradis (Dreamland). Au-delà de cet imaginaire ancré dans des territoires, le sentiment d’appartenir à plusieurs cultures, le métissage et le mysticisme jouent un rôle préventif vis-à-vis de tout ce qui pourrait ressembler à des bornes intérieures. Le reggae tend à exprimer et à amplifier ce sentiment d’ouverture. Attaché à un credo unitaire, le reggae revendique une dimension interpersonnelle, postulant le caractère pacificateur des vibrations créées par certains stupéfiants et la musique.
No file

Dates and versions

hal-04465984 , version 1 (19-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04465984 , version 1

Cite

Françoise Sylvos. "Reggae, de l'exil à l'utopie". Diasporas, Jean-Arsène Yao, Nov 2023, Abidjan, Côte d’Ivoire. ⟨hal-04465984⟩
3 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More