Les difficultés du travail épistémologique dans le cadre d'une thèse : parlons-en ! - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2023

The difficulties of epistemological work in the framework of a thesis: let’s talk about it!

Les difficultés du travail épistémologique dans le cadre d'une thèse : parlons-en !

Abstract

One of the main objectives of research is to bring new knowledge (Blanchet and Chardenet, 2011) that contribute to the advancement of science when the construction of an epistemological framework is at the heart of the concerns of researchers in the humanities and social sciences. This paper will try to enrich/elucidate the questions related to this epistemological reflection. Indeed, «the epistemology of research is a question that questions the concepts but also the environment in which they were built (Abernot et al., 2012).» The researcher is called upon to develop a theoretical framework to carry out his research, however, he can use several concepts to achieve this. It is in this perspective that the vagueness persists, especially when it comes to differentiating, understanding and implementing an epistemological work, a state of the art and/ or a literature review. Which leads us to ask the questions: what is epistemological work? and, how to conduct this work? These are questions that a researcher cannot escape, and he is obliged to conduct this work methodically to lay the scientific foundations of his research. This paper aims to be a sharing of the experience of three researchers in construction in three different research fields (sociology of education, philosophy of education, sociolinguistics) to report on the difficulties encountered in epistemological reflection.
Un des principaux objectifs de la recherche est d’apporter des connaissances nouvelles (Blanchet et Chardenet, 2011) qui contribuent à faire avancer la science dès lors que la construction d’un cadre épistémologique se trouve au cœur des préoccupations des chercheurs en sciences humaines et sociales. Cette communication tentera, ainsi, d’enrichir/d’élucider les questionnements relatifs à cette réflexion épistémologique. En effet, « l’épistémologie de la recherche est une question qui interroge les concepts mais également l’environnement au sein duquel ils se sont construits (Abernot et al., 2012). » Le chercheur est, ainsi, appelé à élaborer un cadre théorique pour mener à bien sa recherche, cependant, il peut recourir à plusieurs notions pour y parvenir. C’est dans cette optique que le flou persiste, notamment quand il s’agit de différencier, de comprendre et de mettre en œuvre un travail épistémologique, un état de l’art et/ou une revue de littérature. Ce qui nous amène à poser les questions : qu’est-ce qu’un travail épistémologique ? et, comment mener ce travail ? Il s’agit ici de questions auxquelles un chercheur ne peut échapper, et il est tenu de mener ce travail de manière méthodique pour poser les bases scientifiques de sa recherche. La présente communication se veut être un partage du vécu de trois chercheurs en construction dans trois champs de recherche différents (sociologie de l’éducation, philosophie de l’éducation, sociolinguistique) pour faire état des difficultés rencontrées dans la réflexion épistémologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
PPT_CIJC 2023_Alendroit_Ranomison_SoaNaivo-1.pdf (389.05 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04437884 , version 1 (05-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04437884 , version 1

Cite

Leïla Alendroit, Iangotiana Ranomison, Amboaratiana Soa-Naivo. Les difficultés du travail épistémologique dans le cadre d'une thèse : parlons-en !. Enjeux épistémologiques, théorisation, démarches méthodologiques de la recherche, Jan 2023, Antananarivo, Madagascar. ⟨hal-04437884⟩
11 View
17 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More