Le chancre citrique à l’île de La Réunion - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Fruits Year : 1982

Le chancre citrique à l’île de La Réunion

Abstract

Premiers résultats d'un travail de recherche sur le chancre citrique à la Réunion. La bactérie responsable est : Xanthomonas campestris pv. Citri (Hasse, 1915) dye 1978. Cette bactériose est quelquefois très difficile à diagnostiquer par simple observation visuelle, en raison des risques de confusion avec diverses affections non bactèriennes; une clé de détermination est proposée sous forme de tableau synoptique. Résultats d'isolementet de caractéristiques de 5 souches réunionnaises de Xanthomonas . c. Pv. Citri. La souche Xanthomonas c. 163 a fait l'objet d'une série d'inoculations expérimentales sur plusieurs plantes-tests appartenant au genre Citrus. L'espèce C. volkameriana ren. et pasq. est l'une des plus commodes pour les études d'infection expérimentale. L'obtention d'un immunoserum a permis de rechercher des germes sur des "porteurs apparemment sains" de citrus et de rutacées sauvages par la technique de l'immunofluorescence.

Keywords

Domains

Vegetal Biology
Fichier principal
Vignette du fichier
Fruits-414214.pdf (7.82 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03951265 , version 1 (23-01-2023)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-03951265 , version 1

Cite

Bernard Aubert, Jacques Luisetti, E.L. Civerolo, Thérésien Cadet, Etienne Laville. Le chancre citrique à l’île de La Réunion. Fruits, 1982, 37 (11), pp.705-722. ⟨hal-03951265⟩
14 View
28 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More