Le sezisman, une approche ethno-psychologique de la frayeur - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés Year : 2010

Le sezisman, une approche ethno-psychologique de la frayeur

(1)
1

Abstract

Beyond its biological basis and universal nature, fright and its consequences have always been culturally treated. Cultures integrate psychological distress in their world by naming and treating it with their own tested techniques. The cultural healing of fright passes by the development of knowledge and knowhow. All cultures know the ability of fright to transform personality. Sometimes, fright can be ritually used to cause a change, a metamorphosis corresponding to social waiting. Mostly however, fright remains undergone by victims and is likely to cause harmful changes. This article is interested in this last case of figure from an transcultural point of view. At Reunion Is., fright is named sézisman, its healing is based on beliefs, knowledge and specific techniques founded on metaphor.
Au-delà de son fondement biologique et de son caractère universel, la frayeur a toujours fait l’objet d’un traitement culturel. Les cultures intègrent le désordre dans leur univers en le nommant et le traitant au moyen de techniques éprouvées qui leur sont propres. Le traitement culturel de la frayeur passe par l’élaboration d’un savoir puis d’un savoir-faire. Toutes les cultures reconnaissent à la frayeur un pouvoir de transformation de la personne. Elle peut être utilisée au cours de certains rituels pour provoquer un changement, une métamorphose correspondant à une attente sociale. La plupart du temps cependant, elle reste subie par des victimes et est susceptible de provoquer des changements nuisibles. Le présent article s’intéresse à ce dernier cas de figure dans une perspective ethnopsychologique. A la Réunion, la frayeur est nommée sézisman, son traitement s’appuie sur des croyances, des savoirs et des techniques spécifiques fondées sur la métaphore comme vecteur du soin.

Keywords

Fichier principal
Vignette du fichier
Kabaro-5_Brandibas1.pdf (293.65 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03538418 , version 1 (21-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03538418 , version 1

Cite

Jacques Brandibas. Le sezisman, une approche ethno-psychologique de la frayeur. Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés, 2010, Construction identitaire et interculturalité dans le monde indo-océanique, V (6-7), pp.187-195. ⟨hal-03538418⟩
11 View
97 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More