Le "devoir" de syncrétisme, une illustration des effets psychosociaux du processus de départementalisation de Mayotte - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés Year : 2014

Le "devoir" de syncrétisme, une illustration des effets psychosociaux du processus de départementalisation de Mayotte

Abstract

As we encounter the psychiatric issues of the people we come into contact with during our clinical psychology practice at Mayotte, a better understanding of the Maori psychosocial context has become absolutely essential for our clinical assessments. As a matter of fact, the uniqueness of the Comoros’ archipelago history led to the question of the different impacts of the departmentalization process on the psychological functions of the inhabitants of Mayotte, as well as the effects on their social ties. The latest study investigates the psychosocial or pathological effects of the “duty” of syncretism in cultural, traditional and western models. The present research deals with two hypotheses. First and foremost, giving meaning to the layout of the social structure by an interpretative procedure would force the citizen to establish a syncretism between the traditional heritages, brought by the elders, and the western models that entail the “I come from” expression and the entire departmentalization process. Secondly, this subjective panorama would accentuate or even determine certain psychiatric distresses. Through this research, we aim to understand how psychologists could play a role in creating what psychiatrist J. Furtos calls the “ecology of the social ties”, in a socially fragile context.
En découvrant les problématiques psychiques des personnes que nous rencontrons lors de notre pratique de psychologue clinicien sur le territoire de Mayotte, mieux comprendre le contexte psychosocial mahorais est devenu indispensable à notre travail clinique. En effet, la singularité de l’histoire de l’archipel des Comores nous a conduit à nous demander quels sont les impacts du processus de départementalisation sur le fonctionnement psychique des personnes qui vivent sur le territoire mahorais, et quels en sont les effets sur le lien social. L’étude présentée aujourd’hui interroge les effets psychosociaux voir pathologiques du « devoir » de syncrétisme des modèles culturels traditionnels et occidentaux. Ce travail interroge deux hypothèses. Premièrement, l’existence d’une mise en sens de la structure sociale, par une procédure interprétative, pousserait le sujet à établir un syncrétisme entre l’héritage traditionnel, porté par les « anciens », et le modèle occidental qu’amène conjointement les « je viens de » et le processus de départementalisation. Deuxièmement, cette situation subjective accentuerait, voire déterminerait, certaines souffrances psychiques. A travers cette recherche, nous avons cherché à comprendre comment un psychologue peut participer à créer ce que le psychiatre J. Furtos nomme « écologie du lien social », dans un contexte entraînant en partie son délitement.

Domains

Psychology
Fichier principal
Vignette du fichier
Kabaro-8_Decouard1.pdf (171.98 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03484859 , version 1 (17-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03484859 , version 1

Cite

Clément Decouard. Le "devoir" de syncrétisme, une illustration des effets psychosociaux du processus de départementalisation de Mayotte. Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés, 2014, Culture et identités : approches cliniques, sociologique et anthropologiques, VIII (12-13), pp.91-99. ⟨hal-03484859⟩
56 View
69 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More