Le profane et le sacré dans les tradipratiques à l'île Maurice - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés Year : 2011

Le profane et le sacré dans les tradipratiques à l'île Maurice

Abstract

In our PhD thesis in anthropology, the traditional medicinal practices were considered within the context of Mauritius island. We have attempted to delimitate an area of interculturality where traditional medicinal practices are taking place and are shared by the different religious and ethnic communities of the island and are inserted in a common Mauritian ground. Thus, we have discovered that there is a common conception of the disease, the body, the invisibles, treatments, making part of this intercultural zone and resulting from the contact of cultures and creolization process. We have thus considered the interweaving of the sacred and the secular within the traditional practices and made the statement that these two aspects were inseparable and necessary for the efficiency of treatments. We have also considered the healing rituals from the angle of identity while revealing the central role played by the ancestors in these treatments, in the inter-generational transmission of the gift of healing and clairvoyance but also as agents causing specific syndromes. This leads us to stress out the necessity to reaffirm the links toward the ancestors, the filiations of the patient and his family, inserting him in a group and therefore reinforcing his identity.
Dans le cadre de notre thèse de doctorat en anthropologie, nous avons abordé les tradipratiques à l’île Maurice. Nous avons tenté de délimiter une zone d’interculturalité où se situent ces tradipratiques, partagées par les différentes communautés religieuses et ethniques de l’île et s’insérant dans un fond commun mauricien. Ainsi, nous avons constaté qu’il existe une conception commune de la maladie, du corps, des Invisibles et des traitements qui font partie de cette zone interculturelle, issue du contact de cultures et de la créolisation. Nous avons ainsi été amenée à envisager l’imbrication du sacré et du profane au sein des tradipratiques et fait le constat que ces deux facettes sont indissociables et nécessaires à l’efficacité des traitements. Nous avons également envisagé les rituels de soins sous leur aspect identitaire, mettant en évidence le rôle central joué par les ancêtres dans les traitements, la transmission transgénérationnelle du don de guérison et de voyance, mais également comme agents à l’origine de certains syndromes. Nous avons été amenée à souligner l’aspect identitaire des rituels de soins qui répondent au besoin de réaffirmer les liens aux ancêtres, la filiation du patient et celle de sa famille, l’insérant dans un groupe et renforçant ainsi son identité.
Fichier principal
Vignette du fichier
Kabaro-6_Salle-Essoo1.pdf (403.12 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03477187 , version 1 (13-12-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03477187 , version 1

Cite

Maya De Salle-Essoo. Le profane et le sacré dans les tradipratiques à l'île Maurice. Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés, 2011, Savoirs et cultures, VI (8-9), pp.85-97. ⟨hal-03477187⟩
51 View
338 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More