Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Les constructions médiatiques de l’altérité au Cameroun : la question de l’ « Autre » et du « Nous » de référence dans la crise anglophone

Résumé : Depuis la Constitution de 1996, l’architecture politique et institutionnelle de l’État au Cameroun est dominée par la référence à l’Unité nationale. Du fait de la colonisation, le pays, dans sa configuration géo-politique francophone/anglophone, se définit comme une « République une et indivisible». La crise anglophone resurgie en 2016, relativement aux revendications autonomistes, remet en cause les discours officiels sur l’Unité et l’identité nationales. Depuis lors, de nombreux discours parfois divergents sur l’identité, le vivre-ensemble émergent et sont en circulation dans les structures médiatiques. Dans cet environnement, comment la référence à l’ « Autre » et « Nous » est articulée et à quoi se réfère-t-elle dans les discours médiatiques ? Cette communication étudie les constructions médiatiques de l’altérité, en s’appuyant sur le contexte de la crise anglophone au Cameroun. Il est précisément question de mettre en évidence les formes et modes de discours à l’œuvre dans la dialectique de la construction de l’État camerounais. L’analyse socio-discursive mobilisée (Amossy, 2012) a été combinée à l’examen du discours critique (Foucault, 1971). Pour ce faire, un corpus d’émissions télévisuelles, couvrant la période 2016-2018, a été constitué. La présente proposition montre que les médias sont des vecteurs de production et de diffusion des discours de haine à l’égard de l’ « Autre ». Car ils véhiculent en leur sein des discours de stigmatisation, en essayant de construire la figure de l’anglophone comme relevant de « l’étrangéité » (Cabedoche, 2005). L’étude révèle enfin comment l’État central interfère dans le débat identitaire, à travers des « procédures d’exclusion », des méthodes de containment de certains discours et acteurs dans l’espace public médiatique camerounais. Il est question pour lui de neutraliser la parole sur la sécession à travers des procédés de diabolisation, en tentant en même temps de perpétuer « la fiction d’un consensus » (Tatchim, 2020) identitaire au Cameroun.
Complete list of metadata

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-03374100
Contributor : SIMON NGONO Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 11, 2021 - 8:17:11 PM
Last modification on : Tuesday, October 19, 2021 - 5:56:44 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03374100, version 1

Collections

Citation

Simon Ngono. Les constructions médiatiques de l’altérité au Cameroun : la question de l’ « Autre » et du « Nous » de référence dans la crise anglophone. L’Altérité dans les sciences humaines et sociales, Oct 2021, Saint-Denis de La Réunion, France. ⟨hal-03374100⟩

Share

Metrics

Record views

70