Le site de Phooliyar à Maurice : l’empreinte de la mémoire des migrations - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Carnets de Recherches de l'océan Indien Year : 2019

Phoolyar in Mauritius: stamping memory and migration

Le site de Phooliyar à Maurice : l’empreinte de la mémoire des migrations

Abstract

This paper traces the process of the memorialization of migration, material and memory of the indenture labour system in Mauritius. It probes the visual elements of the site and sculpture in Phooliyar as a case study. I propose the site as a counter indenture that was constructed to authenticate not only the mobility of the indentured migrants, but also their descendants and the materiality of the indentured system. The site is a counter archive that gradually unfurls the complex narratives of migration of both the labourers and the following generations. The field research carried out between 2015 to 2018 has helped me to uncover various trajectories of transforming the inheritance of the indenture labour practice into the heritage. In the first part of the paper I describe the making of the site and the monument. I discuss how the Phooliyar resonates the emotion and imagination of the agencies that were engaged in executing the monument. It is an embodiment of the layered cartographical understanding of the land, island and nation-Mauritius of the artist, the government officials and the community. In the second half of the paper I argue that the "indenture process" was deployed to commemorate the history of migration, as well as the method of migration by making the site, Phooliyar.
Cet article retrace le processus de commémoration de la migration, des matériaux et de la mémoire des travailleurs engagés à l’île Maurice. Il examine les éléments visuels du site et de la sculpture à Phooliyar (ancienne usine sucrière, dans le district de la Rivière-du-Rempart), prenant ce site comme étude de cas. Je propose d’étudier le site comme un contre-engagisme qui a été construit pour authentifier non seulement la mobilité des migrants engagés, mais aussi leurs descendants et la matérialité du système sous-contrat. Le site se présente comme une contre-archive qui déploie progressivement les récits complexes de la migration des engagés et des générations suivantes. Les recherches de terrain de 2015 à 2018 m'ont permis de découvrir différentes trajectoires de transformation de l’héritage de la pratique du travail sous contrat et le processus de patrimonialisation associé. Dans la première partie de l'article, je décris le processus de fabrication du site et du monument. Je discute de la façon dont le Phooliyar traduit l'émotion et l'imagination des agences artistiques qui ont participé à l'exécution du monument. Le site est l'incarnation de la compréhension cartographique stratifiée de la terre, de l'île et de la Nation mauricienne par l'artiste, par les responsables gouvernementaux et par la communauté. Dans la deuxième partie, je soutiens que « l’acte de fiducie » est un processus qui a été mis en place pour commémorer l'histoire de la migration, ainsi que la méthode de la migration, pour bâtir le site Phooliyar.
Fichier principal
Vignette du fichier
04-Baishali-ST.pdf (2.75 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02474956 , version 1 (11-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02474956 , version 1

Cite

Baishali Ghosh. Le site de Phooliyar à Maurice : l’empreinte de la mémoire des migrations. Carnets de Recherches de l'océan Indien, 2019, Varia, 4, pp.61-81. ⟨hal-02474956⟩
188 View
645 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More