La médecine des enfants au XVIIe siècle. Entre humorisme et mécanisme : découverte de l’importance du milieu - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Expressions Year : 2008

La médecine des enfants au XVIIe siècle. Entre humorisme et mécanisme : découverte de l’importance du milieu

Abstract

As therapeutic and hygiene were caught between ancient medicine that viewed childhood as a disease and modern physiology that strove to depict its fragility, it was very difficult, in the XVII th century to distinguish one from the other. Yet with the fledging mechanistic conceptions a greater emphasis was laid on the environment, on the background whether it be materiel or human when one dealt with childhood in order to better understand it. The interest in feeding – breast milk, baby’s cereals – and in the cares given by the mothers or the wet nurses reveals this shift from the impact of Nature to that of background. Childhood bears the seeds of a possible perfectibility of human nature. It’s up to the “medical education” to train people to take that fact into account.
Coincée entre le modèle médical humoriste traditionnel qui voit dans l’enfance une maladie et les théories mécanistes nouvelles qui distinguent avec plus de pertinence l’hygiène de la thérapeutique, les représentations que les adultes se font des enfants se voient tiraillées tout au long du XVIIe siècle entre des attitudes hésitantes : ignorer en partie l’enfance parce qu’elle est malade par essence (humorisme), la protéger parce qu’elle est seulement fragile et, par suite, soumise aux influences du milieu (mécanisme). On ne saurait sans danger abandonner l’enfance à sa nature interne en la rangeant du côté d’une pathologie, considérée paradoxalement comme normale. Les facteurs qui influencent la croissance tant intellectuelle que physique d’un enfant viennent aussi de l’extérieur, du milieu, de l’entourage matériel et humain. L’enfant est seulement fragile. L’ensemble de ce qui l’entoure pèse sur son évolution et c’est pour cette raison qu’il a besoin de soins, de vigilance et de sollicitude. D’où l’attention vraiment accrue à l’environnement (mères, nourrices, lait, air, éducation, etc.). S’il existe des maux qui le touchent en propre (maladies infantiles), bien d’autres pathologies peuvent être évitées grâce à des soins appropriés et une éducation prudente. L’attention qu’on lui porte commence alors à se déplacer de sa nature propre vers son environnement.

Domains

Education
Fichier principal
Vignette du fichier
Expressions31-Jolibert.pdf (90.56 Ko) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-02406929 , version 1 (12-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02406929 , version 1

Cite

Bernard Jolibert. La médecine des enfants au XVIIe siècle. Entre humorisme et mécanisme : découverte de l’importance du milieu. Expressions, 2008, Les enjeux des pratiques artistiques à l'école, 31, pp.87-101. ⟨hal-02406929⟩
38 View
30 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More