Disserter, pour quoi faire ? - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Expressions Year : 2004

Disserter, pour quoi faire ?

Abstract

La dissertation, exercice scolaire et universitaire redouté, appartient aujourd’hui à un genre pédagogique de plus en plus contesté. Favorisant les plus favorisés, difficile à évaluer objectivement, formaliste dans son déroulement, elle fabriquerait des êtres à l’intelligence stéréotypée. Surtout, la dissertation serait coûteuse financièrement car lourde à organiser et délicate à corriger dans les examens et concours, tant publics que privés. Si ces traits à charge sont parfois justifiés lorsque la dissertation se caricature elle-même en procédure mécanique et conventionnelle, il ne faut pas oublier que cet exercice reste avant tout formateur de la pensée. Une idée ne vaut rien en elle-même ; elle n’a de sens que reliée à d’autres qui l’éclairent et lui confèrent sens et valeur. En obligeant à organiser ses idées, à les formuler en fonction d’un problème défini et sous une forme argumentée cohérente, en invitant à préciser les concepts pertinents à la question posée, la dissertation reste, en dépit des difficultés qu’ellesoulève, l’exercice formateur de la pensée organisée où chacun peut faire l’épreuve de sa propre cohérence intellectuelle.

Domains

Education
Fichier principal
Vignette du fichier
Expressions23-Jolibert4.pdf (116.16 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02406647 , version 1 (12-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02406647 , version 1

Cite

Bernard Jolibert. Disserter, pour quoi faire ?. Expressions, 2004, 23, pp.155-175. ⟨hal-02406647⟩
38 View
46 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More