Andresote, le dessein d'un esclave rebelle : Venezuela (1730-1733)

Résumé : Le présent ouvrage est une étude sur la résistance des afro-vénézuéliens ; elle tâchera de reconstruire la logique de contre-pouvoir du Zambo Andresote, qui, entre 1730 et 1733, lutta non pas contre les esclavagistes, ni, directement du moins, contre les planteurs de cacao ou de tabac, mais contre le monopole colonial et en faveur de la liberté du commerce, position particulièrement en avance pour son temps qui menaçait gravement le contrôle économique exercé par la Compagnie Royale de Guipuzcoa. Dans la longue durée du marronnage, l'action de Juan Andrés Lopez del Rosario prit une orientation qui mérite examen.La documentation envoyée à Madrid au sujet du personnage déposée pour l'essentiel aux Archives Générales des Indes, est entièrement à charge comme il se devait. Même le philosophe éclairé qu'était l'Abbé Raynal, soucieux d’œuvrer contre la politique coloniale, s'y est laissé prendre. Et que dire de certains historiens vénézuéliens jusqu'à une époque assez récente ! Dans ce cas plus que dans d'autres, il conviendra de peser chaque mot pour redonner la parole à un esclave rebelle et à ses gens, bâillonnés par l'histoire officielle.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reunion.fr/hal-02300888
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Monday, September 30, 2019 - 8:47:41 AM
Last modification on : Tuesday, October 1, 2019 - 1:25:56 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02300888, version 1

Collections

Citation

Jean-Pierre Tardieu. Andresote, le dessein d'un esclave rebelle : Venezuela (1730-1733). Les Indes savantes, 2019, 978-2-84652-511-2. ⟨hal-02300888⟩

Share

Metrics

Record views

19