Cinéma malgache : un patrimoine culturel en sursis - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Travaux & documents Year : 2018

Cinéma malgache : un patrimoine culturel en sursis

Karine Blanchon

Abstract

Pendant que des politiques sont engagées afin de donner un cadre institutionnel au cinéma à Madagascar, le patrimoine cinématographique, constitué de plus de 650 films et d’une quarantaine de salles, tombe dans l’oubli. Une association malgache s’est battue pendant plusieurs années pour restaurer et numériser des centaines d’heures d’images animées. Aujourd’hui, elle est moribonde tandis que les copies s’abîment inéluctablement. La situation des salles de cinéma du pays n’est guère meilleure. Ce patrimoine architectural a soit disparu, soit est transformé en centres médicaux ou en lieux de culte. Plutôt que de les restaurer, le gouvernement malgache encourage la construction de multiplexes en périphérie des centres-villes. Les anciennes salles sont donc aussi en voie de disparition. Or, dans le sillage de ces abandons, s’étiole un peu de l’histoire de Madagascar. Le cinéma malgache peut-il avoir un avenir sans tenir compte des oeuvres et des lieux qui l’ont porté ? Que reste-t-il de cet héritage culturel aujourd’hui ? Cet article détaillera les principaux enjeux du patrimoine cinématographique malgache et les conditions de sa préservation.
Fichier principal
Vignette du fichier
Blanchon-TD53.pdf (317.2 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-02267910 , version 1 (26-09-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02267910 , version 1

Cite

Karine Blanchon. Cinéma malgache : un patrimoine culturel en sursis. Travaux & documents, 2018, Regards croisés sur le patrimoine malgache : transmission et régénération d'un héritage vivant, 53, pp.15--28. ⟨hal-02267910⟩
146 View
816 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More