Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les composantes perceptives de la lecture

Résumé : Les composantes perceptives de la lecture MELLIER DANIEL PSY NCA EA 4306 PROFESSEUR UNIVERSITÉ DE ROUEN Lire, écrire, compter, sont des activités socialement privilégiées. Elles constituent un capital culturel. Leur apprentissage est clairement recommandé chez l'enfant par les organismes internationaux comme l'UNESCO qui espèrent que l'accès à l'écrit devienne rapidement possible pour les petites filles qui en sont encore souvent écartées. Les enjeux de ces savoirs sont partagés par les parents qui s'inquiètent des difficultés d'apprentissage scolaire. Il y a néanmoins un poids majeur habituel-lement accordé à la lecture par rapport à d'autres apprentissages. L'échec à jouer du violon n'est pas pareillement répertorié comme un trouble nécessitant un diagnostic précoce et un traitement spécifique. La maîtrise de l'écrit repose sur les habiletés perceptives, linguistiques, sociales de l'apprenant. Elles mobilisent les ressources cognitives, émotionnelles, et sont susceptibles de révéler des troubles persistants comme la dyslexie ou la dyscal-culie. Elles entrent dans les activités complexes qui sollicitent des compétences de haut niveau. Deux démarches coexistent pour étudier la lecture au sens de décrire les composantes de sa formation et les éventuelles perturbations de son apprentissage. L'une consiste à définir les conditions de l'apprentissage normal fondées sur le langage oral. L'autre est d'examiner les éléments défaillants en cas de troubles, par exemple quand la lecture est perturbée ou empêchée par des troubles praxiques visuo spatiaux, c'est-à-dire quand le suivi des lignes est désorganisé, quand le retour à la ligne est malhabile, quand les erreurs de lecture se concentrent dans la partie médiane des pages et quand, en calcul, il est difficile de suivre la colonne des chiffres à additionner. Ces approches ne peuvent pas pour autant faire l'économie des aspects culturels, psychoaffectifs, sociaux qui président à ces apprentissages. LES DIMENSIONS CULTURELLES ET PSYCHO AFFECTIVES DE L'APPRENTISSAGE DE LA LECTURE Le savoir lire donne accès à des connaissances autres que celles véhiculées par le ouï-dire. Il confère au lecteur un statut de lettré qui demande la maîtrise de
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-reunion.fr/hal-02185238
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Thursday, February 13, 2020 - 10:33:39 AM
Last modification on : Friday, February 14, 2020 - 7:02:31 AM
Long-term archiving on: : Thursday, May 14, 2020 - 2:21:51 PM

File

Mellier-TD38.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02185238, version 1

Citation

Daniel Mellier. Les composantes perceptives de la lecture. Travaux & documents, Université de La Réunion, Faculté des lettres et des sciences humaines, 2011, Illettrisme à Maurice et à La Réunion : état des lieux et perspectives, pp.135--140. ⟨hal-02185238⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

31