Exil, retour d'exil : Cicéron

Résumé : Nous vivons dans un monde travaillé par l'exil, où la figure de l'exilé est démultipliée par celle du migrant. On compte actuellement plus de 200 millions de migrants dans le monde, ce qui constituerait le 5e pays le plus peuplé de la planète. Dans cette constellation, La Réunion entretient des rapports complexes et singuliers avec l'exil, ou l’ex-île comme dirait Carpanin. Sans doute est-on venu en cette île décentrée pour se retirer de soi, et y a-t-on déporté des hommes que l'on a retirés plus encore d’eux, les esclaves ; au siècle dernier, le BUMIDOM diffuse toujours l'idéologie que le Réunionnais ne peut s'accomplir qu'en s'exilant. A l’inverse les « zoreys », les originaires de France Métropolitaine qui font le choix de vivre sur l’île de La Réunion, ne sont-ils pas attirés en cette sorte d’exil par le vocable « réunion » et son signifiant, comme lieu de remembrement, de rassemblement possible du Moi ? Ainsi l’ambivalence de l’exil associe-t-elle le châtiment par la séparation et l’opportunité de la libération du sujet par rapport au groupe familial ou sociétal.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01894016
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Friday, October 12, 2018 - 6:40:44 AM
Last modification on : Thursday, March 28, 2019 - 11:24:18 AM
Long-term archiving on : Sunday, January 13, 2019 - 1:13:46 PM

File

Géraud2-TD48.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01894016, version 1

Collections

Citation

Jean-François Géraud. Exil, retour d'exil : Cicéron. Journées de l'Antiquité et des Temps anciens 2014-2015, Université de La Réunion, Apr 2014, Saint-Denis, La Réunion. pp.241-257. ⟨hal-01894016⟩

Share

Metrics

Record views

61

Files downloads

102