Balaneutikè : le bain et les soins du corps dans l'Antiquité gréco-romaine - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2015

Balaneutikè : le bain et les soins du corps dans l'Antiquité gréco-romaine

Abstract

Ariston ûdor, l’eau bénéfique, l’excellence de l’eau, affirme Pindare au début de sa première Olympique. Avant lui, le philosophe Thalès de Milet faisait de l’eau le principe vital du cosmos : ûdor pantôn archè, l’eau à l’origine de tout. A l’époque hellénistique et jusqu’au monde romain, dans cette compilation érudite et poétique de l’Anthologie Grecque, les auteurs ont retenu ce postulat et c’est fort à propos que l’un d’entre eux imagine faire inscrire cette formule à l’entrée d’un établissement de bain, balaneia : « Si vous vous étiez baigné dans mes eaux, Ô Pindare, c’eût été d’elles seules que vous ayez dit qu’il n’y a rien de plus excellent que l’eau ». L’ouvrage de R. Ginouvès, publié en 1962, Balaneutikè. Recherches sur le bain dans l’Antiquité grecque a mis l’eau en relation avec l’hygiène et les différentes aspects des soins du corps, principalement au masculin et en contexte sportif.
Fichier principal
Vignette du fichier
Couelle2-TD48.pdf (9.96 Mo) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01885863 , version 1 (02-10-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01885863 , version 1

Cite

Colombe Couëlle. Balaneutikè : le bain et les soins du corps dans l'Antiquité gréco-romaine. Journées de l'Antiquité et des Temps anciens 2014-2015, Faculté de Lettres et Sciences humaines; Université de La Réunion, Apr 2014, Saint Denis, La Réunion. pp.259-284. ⟨hal-01885863⟩
185 View
1584 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More