Les services publics de radio-télévision dans les DOM à l'ère du numérique : continuité des discours enchanteurs à propos de la "proximité", du "local" et de "l'ouverture sur le monde". Le cas de Réunion 1ère (France Télévisions) - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Les Enjeux de l'information et de la communication Year : 2013

Les services publics de radio-télévision dans les DOM à l'ère du numérique : continuité des discours enchanteurs à propos de la "proximité", du "local" et de "l'ouverture sur le monde". Le cas de Réunion 1ère (France Télévisions)

Abstract

Reunionese television is launched in 1965 by the Minister of Information, Alain Peyrefitte. Since then, each technical innovation (2nd channel, control room, broadcast of programmes by satellites, etc.) is an opportunity to express « enchanting words » upon the role which this television promises to play in Reunion Island. The installation of digital technology, particularly the Digital Terrestrial TV in november 2011, comes within the scope of this modernist representation and this technical determinism. Through the analysis of a corpus composed of speeches – official or not – held by reunionese decision makers from the media during its short history, the purpose is to show how these discursive recurrences invalidate the idea of « digital revolution ». In fact, the process of change of the reunionese broadcasting scene is above all related to the social, political and economic transformation in progress since forty five years.
La televisión de la isla de Reunión fue inaugurada en 1965 por el ministro de Información, Alain Peyrefitte. Desde entonces, cada novedad técnica (2° canal, televisión en color, transmisión de los programas por satélites, etc.) es motivo de discursos espléndidos sobre el papel que promete desempeñar la televisión en Reunión. La llegada de la era numérica, especialmente con la Televisión numérica terrestre (TNT) en noviembre de 2011, se inscribe en esta representación modernista y tecnicista. A través del análisis de un corpus de discursos – oficiales o no – asumidos por los decidores del sector audiovisual de Reunión durante su breve historia, se tratará de mostrar cómo esta repeticiones discursivas impactan en la idea de « revolución numérica ». Pues el proceso de cambio del Paisaje audiovisual reunionés (PAR) va vinculado, especialmente, con las mutaciones sociales, políticas y económicas que se verifican desde hace cuarenta y cinco años.
La télévision réunionnaise est inaugurée en 1965 par le ministre de l’Information, Alain Peyrefitte. Depuis, chaque nouveauté technique (2e chaîne, régie couleur, transmission des programmes par satellites, etc.) est l’occasion de discours enchanteurs sur le rôle que promet de jouer cette télévision à La Réunion. L’arrivée du numérique, avec notamment la Télévision numérique terrestre (TNT) en novembre 2011, s’inscrit dans cette représentation moderniste et techniciste. À travers l’analyse d’un corpus de discours – officiels ou non – tenus par les décideurs de l’audiovisuel réunionnais durant sa courte histoire, il s’agit démontrer comment ces itérations discursives mettent à mal l’idée de « révolution numérique ». Car le processus de changement du Paysage audiovisuel réunionnais (PAR) est surtout lié aux mutations sociales, politiques et économiques à l’œuvre depuis quarante-cinq années.
Fichier principal
Vignette du fichier
Idelson_Réunion1ère.pdf (152.94 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01501155 , version 1 (23-05-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01501155 , version 1

Cite

Bernard Idelson. Les services publics de radio-télévision dans les DOM à l'ère du numérique : continuité des discours enchanteurs à propos de la "proximité", du "local" et de "l'ouverture sur le monde". Le cas de Réunion 1ère (France Télévisions). Les Enjeux de l'information et de la communication, 2013, 14/2, pp.135--148. ⟨hal-01501155⟩
135 View
237 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More