Communauté interprétative

Résumé : La notion de « communauté interprétative » a été proposée par Stanley Fish dès 1976 dans un article intitulé « Interpreting the "Variorum" ». Elle a été développée dans une série de conférences prononcées au Kenyon College du 8 au 13 avril 1979 et réunies dans l’ouvrage Is there a Text in this Class, the Authority of Interpretive Communities paru en 1980. L’ouvrage n’a été traduit et publié en France qu’en 2007 sous le titre Quand lire c’est faire. L’autorité des communautés interprétatives. Il n’a donc longtemps été qu’indirectement connu dans le monde de la théorie littéraire en français, essentiellement à travers les polémiques très violentes qui l’ont entouré. Fish a en particulier été visé par Umberto Eco (1992 : p. 17) dans Les Limites de l’interprétation parmi les « déconstructivistes radicaux » et « d’aucuns [qui] se sont trop compromis sur le versant de l’initiative de l’interprète ». Quant à Antoine Compagnon (1998 : p. 70), dans Le Démon de la théorie, il accuse Stanley Fish de « relativisme dogmatique » voire « d’athéisme cognitif ».
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

Cited literature [11 references]  Display  Hide  Download

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01501094
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Tuesday, May 23, 2017 - 1:42:01 PM
Last modification on : Thursday, March 28, 2019 - 11:24:15 AM
Long-term archiving on : Friday, August 25, 2017 - 12:34:59 AM

File

Communaute_interpretative_ Ide...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01501094, version 1

Collections

Citation

Valérie Magdelaine-Andrianjafitrimo, Bernard Idelson. Communauté interprétative. Publictionnaire. Dictionnaire encyclopédique et critique des publics, 2017. ⟨hal-01501094⟩

Share

Metrics

Record views

131

Files downloads

106