Invocation à la déesse Hygie d’Hector Leroux (1863). Images de la maladie dans le monde romain - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2013

Invocation à la déesse Hygie d’Hector Leroux (1863). Images de la maladie dans le monde romain

Abstract

A son premier Salon de 1863, le peintre lorrain Hector Leroux présente deux toiles dont l’« Invocation à la déesse Hygie ». Ce tableau illustrant la souffrance d’une jeune malade antique, venue implorer la déesse de la santé, est intéressant par l’originalité de son thème. Il s’inscrit au début d’une petite série, créée entre 1863 et 1870, à l’époque où Leroux séjourne à Rome. Ce corpus limité à quatre toiles dépeint des personnages tourmentés par un mal qui les contraints à se tourner vers des dieux guérisseurs. Ces oeuvres, dont le musée de la Princerie, à Verdun, possède deux esquisses, intitulées « Prière à Esculape »2 (1869), « Pèlerinage à la Santé »3 (non daté) sont complétées par une « Prière à la Fièvre » (1870) conservée aux Etats-Unis4. Comment Hector Leroux en vient-il à aborder des sujets centrés sur la souffrance et l’espoir de guérison chez les Anciens ? Dans quel contexte ont-ils été créés ?
Fichier principal
Vignette du fichier
Couelle2-TD44.pdf (11.89 Mo) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01243728 , version 1 (02-10-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01243728 , version 1

Cite

Colombe Couëlle. Invocation à la déesse Hygie d’Hector Leroux (1863). Images de la maladie dans le monde romain. Journée de l'Antiquité et des temps anciens 2012-2013, Apr 2013, Saint-Denis, La Réunion. pp.238-259. ⟨hal-01243728⟩
188 View
316 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More