Grand Baie (île Maurice) : côté jardin, côté cour - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography Year : 2010

Grand Baie (île Maurice) : côté jardin, côté cour

(1)
1

Abstract

Grand Baie, « Mauritius Saint-Tropez », is a well-known touristic destination in the Indian Ocean. Within twenty years (1970 – 1990) the little village of fishermen and agricultural workers, vacation spot of the local upper classes, became a showcase for international tourism thanks to a strong political will that counts on this sector to develop the territory. On the shown side, the seaside station flaunts the postcard view of its beautiful bay with boats, coconut trees and hotels by the sea. But on the hidden side it’s a miserable world in a revolting environment. This contrast characterizes this specific place. The anarchic settlement pushed by a flourishing touristic activity produced a chaotic urban landscape, with conflicts for area sharing, modified social relations and cultural references, and caused severe damages to the environment. The duality of the spatial organization, the ambiguous relations between local people and tourists, the sometimes irreversible damages to the environment, the political inertia bring up questions about the durability of the system.
Grand Baie est le « Saint-Tropez » de l’île Maurice, destination touristique par excellence dans l’océan Indien. En l’espace d’une vingtaine d’années (1970 – 1990) ce petit village de pêcheurs et d’agriculteurs, lieu de villégiature de la bourgeoisie locale, est devenu un spot du tourisme international, sous l’effet d’une volonté politique forte de développement du territoire national misant sur ce secteur. Si cette station balnéaire affiche, côté jardin, une image de carte postale, avec sa baie magnifique, ses bateaux, ses hôtels pieds dans l’eau, ses cocotiers, côté cour, c’est la face cachée, un monde de misère dans un environnement repoussant. C’est là tout le contraste qui caractérise ce territoire singulier. L’occupation du site, opérée de façon anarchique, dans la dynamique d’une activité touristique en plein essor, a produit un paysage urbain chaotique, généré des conflits d’usage, modifié les rapports sociaux et les identifiants culturels, causé d’importants dommages à l’environnement. La dualité de l’organisation spatiale, l’ambiguïté des relations entre visiteurs et visités, les dégradations environnementales, parfois irréversibles, l’inertie des pouvoirs publics, interrogent sur la durabilité du système.

Dates and versions

hal-01233959 , version 1 (26-11-2015)

Identifiers

Cite

Jean-Michel Jauze. Grand Baie (île Maurice) : côté jardin, côté cour. Cybergeo : Revue européenne de géographie / European journal of geography, 2010, pp.490. ⟨10.4000/cybergeo.22957⟩. ⟨hal-01233959⟩
87 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More