L’esquisse – expressivité et pertinence d’un genre littéraire novateur - Université de La Réunion Access content directly
Conference Papers Year : 2011

L’esquisse – expressivité et pertinence d’un genre littéraire novateur

Abstract

Pour dénoncer la société esclavagiste à laquelle il a été confronté à Bourbon, le journaliste et professeur franco-allemand Gustave Oelsner-Monmerqué a donné à son roman Schwarze und Weiße (Noirs et Blancs), publié en 1848, le sous-titre Skizzen aus Bourbon (Esquisses de Bourbon). Le genre littéraire novateur de l’esquisse, composé de textes référentiels et fictionnels alignant tableaux de mœurs, portraits, récits de voyage, pamphlets et réflexions idéologiques, s’inscrit dans le courant allemand du Vormärz. Selon l’origine étymologique du terme, l’analyse de ces esquisses kaléidoscopiques portera sur un rapprochement avec les beaux-arts ainsi que sur l’expressivité verbale et non-verbale de l’une des esquisses intitulée « Le séga ». L’étude de quelques recensions du roman devra permettre de juger de l’efficacité des outils et des moyens d’expression retenus.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Tolede-TD40.pdf (144.44 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01156499 , version 1 (05-07-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01156499 , version 1

Cite

Marlène Tolède. L’esquisse – expressivité et pertinence d’un genre littéraire novateur. Journée d'étude du CRLHOI "Langages, écritures et frontières du corps", Feb 2010, Saint Denis, La Réunion. pp.41--51. ⟨hal-01156499⟩
108 View
37 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More