Usages probatoire et exploratoire de l’entretien unique. Eléments de discussion à partir de l’étude de deux travaux de sociologie des sciences - IRSTEA - Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture (<b>anciennement Cemagref</b>) Access content directly
Journal Articles Sociologie et Sociétés Year : 2000

Probative and exploratory uses of single interview

Usages probatoire et exploratoire de l’entretien unique. Eléments de discussion à partir de l’étude de deux travaux de sociologie des sciences

Abstract

This paper reflects on the possible uses of the single interview, using two examples for illustration. We have identified two such uses. The first, probative in nature, consists in using the interview as an instrument to corroborate hypotheses; This use is tied to a denaturing of the social reality of the interview. The other use, exploratory in nature, makes the single interview the point of departure for the investigation. We defend the idea that this use must be preceded by passing in review what a survey relationship is, the status attributed to the respondent's discourse, and, furthermore, that this use of the single interview appears to be the only legitimate one from the point of view of scientific rigour. In the concluding part of the paper, we broaden the discussion to the frequent use of interviews as examples and then suggest reflecting on the conditions which make possible putting in place a real procedure for verifying truth in sociology.
A partir de deux exemples, il s'agit de réfléchir sur les usages possibles de l'entretien unique. Nous en distinguons deux. L'un, probatoire, consiste à utiliser l'entretien comme instrument de corroboration d'hypothèses. On verra que cet usage passe par une dénaturation de la réalité sociale de l'entretien. L'autre, exploratoire, fait de l'entretien unique le point de départ de l'investigation. Nous défendons l'idée selon laquelle cette utilisation doit avoir pour préalable un retour réflexif sur ce qu'est une relation d'enquête, sur le statut à attribuer au discours de l'enquêté et, qu'en outre, cet usage de l'entretien unique apparaît comme le seul légitime du point de vue de la rigueur scientifique. Dans une partie conclusive, nous élargissons le propos au caractère couramment exemplificatoire de l'utilisation des entretiens pour suggérer ensuite de réfléchir aux conditions permettant la mise en oeuvre d'une réelle démarche de "vérification" en sociologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
001610ar.pdf (364.84 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

halshs-01155595 , version 1 (17-04-2024)

Identifiers

Cite

Pascal Ragouet. Usages probatoire et exploratoire de l’entretien unique. Eléments de discussion à partir de l’étude de deux travaux de sociologie des sciences. Sociologie et Sociétés, 2000, XXXII (1), pp.171-195. ⟨10.7202/001610ar⟩. ⟨halshs-01155595⟩

Collections

IRSTEA INRAE
133 View
2 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More