Les territoires insulaires : des lieux d’exception ?

Résumé : « La spécificité insulaire n’existe pas, sauf pour ceux qui y croient » lançait Rémy Knafou (cité par Péron, 1996, p.39) en guise de provocation. Mais au fond, l’essentiel n’est pas de savoir si les territoires insulaires sont ou pas des lieux structurellement et fondamentalement différents. Quelle que soit la manière dont on les considère, comme des mondes en miniature ou comme des mondes à part, la force des sentiments d’îléité et d’insularisme qui anime la plupart des sociétés insulaires est telle qu’elle a, de fait, produit et construit progressivement des lieux d’exception qui se singularisent objectivement aujourd’hui dans leur fonctionnement social, économique et politique. Il n’est de lieux que d’hommes.
Type de document :
Article dans une revue
Cultures et sociétés, 2016, « Île, état du lieu », p.44-49. <http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=revue&no=877>
Liste complète des métadonnées

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01389910
Contributeur : François Taglioni <>
Soumis le : mardi 18 avril 2017 - 21:37:50
Dernière modification le : jeudi 20 avril 2017 - 01:08:47

Fichier

Les territoires insulaires - d...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-01389910, version 1

Citation

Nathalie Bernardie-Tahir, François Taglioni. Les territoires insulaires : des lieux d’exception ?. Cultures et sociétés, 2016, « Île, état du lieu », p.44-49. <http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=revue&no=877>. <hal-01389910>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

198

Téléchargements du document

21