L'environnement socio-spatial comme facteur d'émergence des maladies infectieuses - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles EchoGéo Year : 2009

L'environnement socio-spatial comme facteur d'émergence des maladies infectieuses

Abstract

Among the large amount of likely hazards in the South West of the Indian Ocean region (hurricanes, torrential rains, tsunamis, infectious diseases …), some are more devastating and present than others. The Chikungunya epidemic that lasted from 2004 to 2006, as probably the major public health event, has left a strong impact on men, societies, and people’s mind. This epidemic hit the states and territories in the region with 25% up to 60% prevalences. In an attempt to characterize the outlines of vulnerability and to determine contextual effects, we conducted an analysis of levels in human, social and health development in the involved countries. Although it has been established emergence factors on a regional scale are nevertheless widely related to social-spatial variables, and given equal hazard, the risk is not proportionally more important than in the known most vulnerable countries. On the scale of La Reunion, a data analysis of the social-spacial and epidemiologic environment with nearly 3000 cases georeferenced during the first phase of the epidemic, allows to assess the main areas at risk on the island.
Parmi le grand nombre possible d’aléas dans le sud-ouest de l'océan Indien (cyclones, pluies torrentielles, volcanisme, tsunami, maladies infectieuses …) certains sont plus dévastateurs et présents que d'autres. L'épidémie de chikungunya, qui s'est déroulée de 2004 à 2006, est sans doute l'événement majeur de santé publique qui a marqué les hommes, les sociétés et les esprits aussi. Cette épidémie a touché les Etats et territoires de la région avec des prévalences de 25 à 60 %. Pour essayer de caractériser les contours de la vulnérabilité et déterminer des effets de contexte nous avons mené une analyse des niveaux de développement humain, social et sanitaire des pays concernés. S'il est établi que les facteurs d'émergence à l'échelle régionale sont très largement liés à des variables socio-spatiales néanmoins, à aléa égal le risque n’est pas proportionnellement plus important dans les pays réputés les plus vulnérables. A l'échelle de La Réunion, une analyse des données de l'environnement socio-spatial et épidémiologique, avec près de 3 000 cas géoréférencés durant la première
Fichier principal
Vignette du fichier
echogeo-11168.pdf (2.28 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03812008 , version 1 (12-10-2022)

Licence

Identifiers

Cite

François Taglioni, Jean-Sébastien Dehecq. L'environnement socio-spatial comme facteur d'émergence des maladies infectieuses : Le chikungunya dans l'océan Indien. EchoGéo, 2009, L'Asie centrale : le temps des recompositions, 9, ⟨10.4000/echogeo.11168⟩. ⟨hal-03812008⟩
44 View
34 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More