La culture Merina, base de la construction d'une culture nationale à travers les chansons diffusées par Radio Madagascar pendant la 1ère République (1960-1972) - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés Year : 2010

La culture Merina, base de la construction d'une culture nationale à travers les chansons diffusées par Radio Madagascar pendant la 1ère République (1960-1972)

Abstract

Peut-on dire qu’il y avait prédominance de la culture merina, durant la première République (1960-1972) ? Si on se réfère à la production de Radio Madagascar de cette époque, et en particulier sa production musicale, la réponse est affirmative, dans la mesure où la culture petite bourgeoise, basée sur le progrès, la modernité et l’individu (influence de la religion chrétienne surtout anglaise, et influence de la culture française) a pris la forme de la culture merina (dialecte merina codifié depuis Radama I, « langue » d’enseignement, « langue » des journaux et des livres) pour véhiculer ses idéaux. Cette petite bourgeoisie, pléthorique, après l’indépendance (remplaçant des français, nouveau recrutement au niveau de la fonction publique, surtout dans le secteur de l’éducation) était la principale classe-appui (et bénéficiaire) du nouvel Etat malgache, subventionné par l’Etat français. Le maintien de l’économie coloniale (économie de traite), plaçait la majorité des paysans à la périphérie de cette modernité. Elle vit dans une logique traditionnelle (cérémonies, fêtes) qui défie « toute rationalité ». Nous assistons à l’hégémonie des « chansonnettes modernes » en « langue malgache officielle » sur les « chansons traditionnelles » dialectes vernaculaires, rangées dans la catégorie « folklore », survivances d’une ancienne époque, appelées à disparaître. Ce choix politique de construction de la nation par l’adoption d’une culture nationale agencée sur la culture merina et basée sur une classe (la petite bourgeoisie) a montré ses limites par la non intégration économique et sociale de la paysannerie et explique la récurrence du « facteur ethnique » dans la scène politique. Cette étude privilégiera l’étude documentaire (journaux, Archives nationales, archives de la Radio Nationale Malgache, archives du studio MARS), les témoignages, les récits de vie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Kabaro-5_Andrianasolo1.pdf (508.19 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03538430 , version 1 (21-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03538430 , version 1

Cite

Laurent Andrianasolo. La culture Merina, base de la construction d'une culture nationale à travers les chansons diffusées par Radio Madagascar pendant la 1ère République (1960-1972). Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés, 2010, Construction identitaire et interculturalité dans le monde indo-océanique, V (6-7), pp.373-391. ⟨hal-03538430⟩
29 View
1322 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More