Statut et stratégies d'alliance : comparaison entre deux groupes sociaux de hautes terres centrales de Madagascar - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés Year : 2010

Statut et stratégies d'alliance : comparaison entre deux groupes sociaux de hautes terres centrales de Madagascar

(1)
1

Abstract

Avant l’abolition de l’esclavage, la société des Hautes terres centrales a été divisée en quatre catégories sociales bien distinctes. Le mariage entre catégories différentes n’a été autorisé que pour certains groupes hiérarchiquement élevés (hypergamie). Les anciennes catégories libres pratiquaient l’endogamie serrée. Seule cependant l’endogamie de statut continue de régir certaines alliances actuelles, permettant ainsi de revendiquer les anciens statuts datant de l’époque royale. À l’autre extrémité de l’échelle sociale se trouvaient les andevo (« esclaves »). Il ne leur a pas été permis d’avoir une famille, de même qu’ils n’avaient pas d’ancêtres. Actuellement, les descendants des anciens andevo ont constitué des groupes de descendance. Ils ont tout d’abord rejeté l’endogamie de groupe et de village, puis, au bout de quelques générations, des unions sont constituées au sein du même village : les voisins sont transformés ainsi en alliés puis en parents.
Fichier principal
Vignette du fichier
Kabaro-5_Razafindralambo2.pdf (494.71 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03538425 , version 1 (21-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03538425 , version 1

Cite

Lolona Nathalie Razafindralambo. Statut et stratégies d'alliance : comparaison entre deux groupes sociaux de hautes terres centrales de Madagascar. Kabaro, revue internationale des Sciences de l'Homme et des Sociétés, 2010, Construction identitaire et interculturalité dans le monde indo-océanique, V (6-7), pp.281-289. ⟨hal-03538425⟩
18 View
33 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More