Covid-19 et passage éclair au distanciel pour les enseignants de langues vivantes du secondaire : une expérience renvoyant à l’irréductible présence en classe de langue - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Distances et Médiations des Savoirs Year : 2021

Covid-19 and the rapid transition to distance learning for foreign language teachers in secondary schools: an experience relating to the crucial importance of presence in the language classroom

Covid-19 et passage éclair au distanciel pour les enseignants de langues vivantes du secondaire : une expérience renvoyant à l’irréductible présence en classe de langue

Abstract

The period of quarantine linked to the Covid19 pandemic of the year 2020 has led secondary school foreign language teachers to move urgently from face-to-face to distance teaching. This unprecedented event has led them to experience, without any preparation, the loss of the crucial experiential element of the in-person classroom experience. This is what the results of our survey conducted during the period of quarantine show, particularly through the expression of a loss of contact with the students as experienced in the language classroom. The distance in this very particular situation underscored the lack of presence. But what does this presence mean for the 115 foreign language teachers who responded to our survey? Does the language teachers’ definition of « presence » relate to the specific context of the language classroom? Or does it relate to the concept of presence as defined among scholars on technology-enhanced distance education?
La période de confinement liée à la pandémie de la Covid-19 de l’année 2020 a conduit les enseignants de langues vivantes du secondaire à passer dans l’urgence du présentiel au distanciel. Cet événement inédit a engagé ces derniers à expérimenter sans préparation une situation de perte des repères qui définissent l’enseignement-apprentissage des langues vivantes en collège et lycée. C’est ce que montrent les résultats de notre enquête conduite durant la période de confinement et cela plus particulièrement à travers l’expression d’une perte de contact avec les élèves telle qu’elle est vécue en classe de langue. La distance dans cette situation bien particulière a fait émerger le manque de présence. Mais à quoi renvoie cette présence pour les 115 enseignants de langues vivantes qui ont répondu à notre enquête ? Est-elle spécifique au contexte de la classe de langue ou peut-elle se rattacher au concept de présence tel qu’il est défini dans les recherches sur les formations à distance médiées par les technologies ? C’est ce que nous nous proposons d’interroger dans cette étude.
Fichier principal
Vignette du fichier
dms-6134.pdf (985.24 Ko) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-03466565 , version 1 (06-12-2021)

Licence

Identifiers

Cite

Emmanuelle Croze. Covid-19 et passage éclair au distanciel pour les enseignants de langues vivantes du secondaire : une expérience renvoyant à l’irréductible présence en classe de langue. Distances et Médiations des Savoirs, 2021, 33, ⟨10.4000/dms.6134⟩. ⟨hal-03466565⟩
76 View
173 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More