La géographie aéroportuaire sud-africaine contemporaine, entre la dynamique récente du marché et les incertitudes du futur - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Carnets de Recherches de l'océan Indien Year : 2020

South Africa’s contemporary airport geography, between past market dynamics and an uncertain future

La géographie aéroportuaire sud-africaine contemporaine, entre la dynamique récente du marché et les incertitudes du futur

Abstract

Africa's share in the world air traffic is small but growing. South Africa has been one of the engines of this recent growth. Be it for international or domestic passengers, the largest airport of the continent, Johannesburg, is located there. And at the other two summits of South Africa's "golden triangle", Cape Town and Durban airports handle significant volumes of passengers as well. Much of the growth is due to the dramatic rise of low-cost, low fare airlines, that account nowadays for two-third of the domestic passengers. Thanks to these new players, Lanseria airport has emerged as an alternative to Johannesburg in the Gauteng province. Elsewhere in the country, there is a quite developed network of secondary and medium-sized airports, among which Port Elizabeth has a significant role. The COVID-19 crisis has been a disruptive factor for the world airline industry, and this can be seen in South Africa as well, be it for its airlines or for its airports. They were virtually inactive in April and May 2020, and their current levels of traffic are just of a shadow of the recent past, with little visibility, if any, on the near future.
Le poids de l' Afrique dans le transport aérien mondial est modeste en dépit de la progression soutenue des trafics aéroportuaires de passagers qui s'y observe ces dernières années. L' Afrique du Sud, où se situe le principal aéroport du continent, Johannesbourg, fut une des locomotives de ce développement, en international comme pour les trafics domestiques. Ces derniers y ont un relief très important, sous l'impulsion principalement des compagnies à bas tarifs qui prennent désormais à leur compte les deux-tiers des passagers intérieurs. Un aéroport secondaire spécialisé dans ce domaine y a même émergé dans le Gauteng, Lanseria, à l'ombre de la plate-forme principale du pays. Celle-ci ne domine pas le dispositif aéroportuaire national de manière écrasante car, aux deux autres sommets du « triangle d'or sud-africain », celles du Cap et de Durban affichent aussi des trafics très significatifs. Ailleurs en Afrique du Sud, le nombre des passagers est plus modeste, mais le pays dispose d'un tissu relativement dense d'aéroports secondaires et moyens, au sein desquels émerge Port Elizabeth. Pour le secteur aérien mondial, la crise de la COVID-19 a été un choc considérable au niveau mondial, auquel les acteurs sud-africains n'ont pas échappé, qu'il s'agisse des compagnies aériennes ou des aéroports. Tombés à pratiquement zéro en avril-mai 2020 suite au confinement généralisé du pays, les trafics ont repris récemment, mais avec des niveaux sans commune mesure avec la situation antérieure et sans guère de visibilité sur le futur proche. Mots-clés Afrique du Sud, système aéroportuaire, trafics aéroportuaires, compagnies à bas tarifs, crise de la COVID-19
Fichier principal
Vignette du fichier
03-Charlier_01.pdf (2.22 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03325896 , version 1 (25-08-2021)

Identifiers

Cite

Jacques Charlier. La géographie aéroportuaire sud-africaine contemporaine, entre la dynamique récente du marché et les incertitudes du futur. Carnets de Recherches de l'océan Indien, 2020, 06, pp.53-82. ⟨10.26171/carnets-oi_0603⟩. ⟨hal-03325896⟩
38 View
185 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More