Skip to Main content Skip to Navigation
Poster communications

Nouvelle Géopolitique Océan indien, Exposition scientifique, Université de La Réunion, 2020 : Catalogue numérique de l'exposition

Résumé : NOUVELLE GEOPOLITIQUE OCEAN INDIEN
La recherche exposée dans « Nouvelle Géopolitique Océan Indien » concerne la territorialisation et sa contestation dans la mondialisation.La territorialisation est le fondement du système international. La conflictualité serait contenue par « le principe de territorialité », celui de frontières souveraines reconnues par tous. Celui-ci est donc aussi le moteur des relations internationales. Une spectaculaire controverse sur « La fin des territoires » est soulevée par Bertrand Badie dans le contexte de la mondialisation . Les Etats ne sont plus les seuls acteurs des relations internationales avec l’essor de l’influence transnationale d’acteurs privés comme les firmes multinationales et les ONG ainsi que les organisations internationales. Ce changement de cadre requiert à notre sens un changement d’échelle de l’analyse de la conflictualité et une vision systémique. Comment repenser la territorialisation et sa contestation ? Cela ouvre deux perspectives méthodologiques. L’une est pour orienter la collecte et le traitement des données factuelles. Il s’agit de glisser de la carte géographique vers la carte mentale en conjuguant cartologie objective et cartologie perceptive conceptuelle. Cette cartologie permet ainsi de forger un nouveau cadre conceptuel géopolitique général de la conflictualité et un, spécifique, des contestations territoriales internationales. Cela ouvre une deuxième perspective qui est le renouvellement de l’analyse géopolitique comparée. C’est ainsi que le cadre conceptuel géopolitique général remet le focus de la conflictualité sur le territoire dans la complexité du principe de territorialité et de la transnationalisation. Par ailleurs, il fait la distinction entre régionalisation, résultante spontanée de la polarisation des échanges, et régionalisme résultant de la volonté politique. Enfin, concernant celle-ci dans les nouvelles relations internationales, il en considère le jeu à double niveau des relations internationales : intérieur de la vie politique nationale et extérieure de la diplomatie . L’enjeu des ressources de ces territoires contestés apparaît primordial. La cartologie systémique en révèle clairement la maritimisation dans la régionalisation et la mondialisation. Le cadre conceptuel géopolitique spécifique en tient compte. Ce qui enrichit le cadre analytique comparé des contestations territoriales internationales dont le cas de l’océan Indien. La « Nouvelle Géopolitique Océan Indien » concerne tout autant les nouvelles stratégies géopolitiques des acteurs dans la mondialisation que le nouveau cadre conceptuel géopolitique apporté par la Science Politique et son analyse des relations internationales, de la vie politique ainsi que de la maritimisation.
Document type :
Poster communications
Complete list of metadatas

Cited literature [9 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-reunion.fr/hal-02977001
Contributor : Christiane Rafidinarivo <>
Submitted on : Friday, October 23, 2020 - 7:16:12 PM
Last modification on : Friday, November 6, 2020 - 3:33:41 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-02977001, version 1

Collections

Citation

Christiane Rafidinarivo, Thierry Sabathier. Nouvelle Géopolitique Océan indien, Exposition scientifique, Université de La Réunion, 2020 : Catalogue numérique de l'exposition. Association Océan Indien de Science Politique. Nouvelle Géopolitique Océan Indien, Sep 2020, Saint-Denis, France. 2020. ⟨hal-02977001⟩

Share

Metrics

Record views

48

Files downloads

24