The school: a place where everything is done to make us understand each other? Some reflections on classroom practices observed in primary schools in Mayotte - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Carnets de Recherches de l'océan Indien Year : 2020

The school: a place where everything is done to make us understand each other? Some reflections on classroom practices observed in primary schools in Mayotte

L’école : un lieu où tout est fait pour qu’on se comprenne ? Quelques réflexions sur des pratiques de classe observées en école primaire à Mayotte

(1, 2) , (1, 2)
1
2

Abstract

The purpose of this article is to report on the teaching tools adopted by trainee student teachers in the classroom to enable their pupils to start learning and improve their French proficiency in Mayotte, where French is the language of schooling. These pedagogical examples will be questioned by two researchers, one in Educational Sciences, the other in Anthropology. The intersection of these two perspectives will lead to the idea that in any educational situation, a better consideration of the linguistic, social, economic and cultural context and the establishment of a dialogue between teacher and pupils seems to be essential to enable the pupils to explain their activities. This dialogue can pass or rely on vernacular languages to enable pupils to enter into learning but also in a process of improvement of the French language proficiency.
Cet article a pour objectif de rendre compte de dispositifs que mettent en place des professeurs-étudiants-stagiaires en classe pour permettre à leurs élèves d’entrer dans les apprentissages et d’améliorer leur maîtrise de la langue française sur le territoire de Mayotte où le français est langue de scolarisation. Ces dispositifs pédagogiques seront interrogés par deux chercheurs, l’un en Sciences de l’éducation, l’autre en Anthropologie. Le croisement de ces deux regards permettra de dégager l’idée que dans toute situation pédagogique, une meilleure prise en compte de ce qui entoure les élèves sur le plan linguistique, social, économique, culturel et l’instauration d’un dialogue entre le maître et les élèves semblent primordiaux pour permettre à ces derniers d’expliquer ce qu’ils font ou ne font pas. Ce dialogue peut passer ou s’appuyer sur les langues vernaculaires pour permettre aux élèves d’entrer dans les apprentissages mais aussi dans un processus d’enrichissement et d’amélioration de leurmaîtrise de la langue française.
Fichier principal
Vignette du fichier
06-Charpentier.pdf (551.65 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02921388 , version 1 (25-08-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02921388 , version 1

Cite

Philippe Charpentier, Georgeta Stoica. L’école : un lieu où tout est fait pour qu’on se comprenne ? Quelques réflexions sur des pratiques de classe observées en école primaire à Mayotte. Carnets de Recherches de l'océan Indien, 2020, Mayotte : entre contraintes et défis, à l’heure du bilan, 05. ⟨hal-02921388⟩
145 View
231 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More