, Dans d'autres cas encore, la difficulté a été réelle puisqu'il s'est agi d'harmoniser des institutions françaises et des institutions britanniques. La conciliation devait passer par un aménagement des unes et des autres. Ce fût le cas pour les régimes matrimoniaux et les sûretés

. B/-l, élaboration d'un code civil spécifiquement seychellois L'expérience des Seychelles diverge de celle de Maurice à partir de l'indépendance de l'archipel en 1976. Contrairement au législateur mauricien, le gouvernement seychellois a senti la nécessité de traduire le code Napoléon en langue anglaise et de procéder à la codification systématique des textes épars, d'origine britannique

, Les Seychellois ont entrepris cet exercice périlleux dès la fin de 1972 qui a abouti à la proclamation de la « Civil Code of Seychelles Ordinance » (le Code seychellois) en 1975. Ce code seychellois n'est pas seulement et simplement d'une traduction mais de l'élaboration d'un texte original qui apporte de profonds changements au droit substantif seychellois. On peut citer, par exemple, l'introduction d'un concept nouveau de la copropriété (« co-ownership ») et l'institution du « fiduciary

, Ce qui a été accompli aux Seychelles est inédit dans la mesure où c'est la première fois qu'un véritable « code », c'est à dire un exposé systématique de certaines règles de Common Law, L'influence du droit français et anglais a donc joué à double sens aux Seychelles