La <i>tenso</i> entre Montan et une dame (P-C 306. 2) : petit dialogue obscène entre <i>amics fins</i> - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Expressions Year : 2008

La tenso entre Montan et une dame (P-C 306. 2) : petit dialogue obscène entre amics fins

Abstract

The golden rule of mezura (moderation) was imposed upon troubadours by the Fin' Amors code which required that the lyrics of the canso be exquisitely and finely composed, following the precepts of courtly love. Dialogical pieces such as the tenso and the partimen however were more flexible and even free from any tenet whatsoever. Thus a whole corpus of scabrous 'counter texts by troubadours tell the non conformism, the anti doxa character of the dialogic genre, which may be illustrated by the Tenso between Montan and the Dame : amazingly enough the singular radical piece involves a female protagonist. Yet that mixed tenso is not just a whole blend of bawdy and coarse jokes but also a perfect set of classical rules as advocated by the ars probadorica : the poem which is artistically constructed around a string of inter-textual echoes – irony is pervasive in both form and content – was aimed not at villains but at an audience of connoisseurs of higher rank, namely the Cortès, who could de-code the subtext. Therefore P-C 306.2 should only be viewed just as a genuine uncritical distraction with no questioning of the established nobility ; for both texts and 'counter texts' originated from the same aristocratic circles
Le code de la Fin’Amors imposait aux troubadours une obligation de mezura ; du moins dans la canso, car dans les genres dialogués (tenso, partimen), cette contrainte était assouplie, voire abolie. Les troubadours ont ainsi laissé un corpus de « contre-textes » obscènes où se révèle par le biais du dialogisme l’anti-doxa courtoise. Parmi ceux-ci, la tenso entre Montan et la Domna (P-C 306.2) se singularise par son radicalisme ; d’autant plus qu’une femme est impliquée ! Cette tenso mixte, loin d’être une pièce facile basée sur une simple accumulation de paillardises et de propos triviaux, est au regard de l’ars d’une facture tout à fait classique. Innervé par de subtils échos intertextuels (l’ironie traverse même la forme), le poème exclut d’emblée de ses destinataires potentiels la vilanalha ; la performance était à coup sûr réservée aux seuls vrais « connaisseurs » : le public cortés. P-C 306.2 est donc à prendre pour un anodin divertissement aristocratique ; un divertissement sans visée critique par rapport à l’idéologie courtoise. Car textes et « contre-textes » étaient issus des mêmes milieux.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Expressions31-Uhl.pdf (130.8 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02406935 , version 1 (12-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02406935 , version 1

Cite

Patrice Uhl. La tenso entre Montan et une dame (P-C 306. 2) : petit dialogue obscène entre amics fins. Expressions, 2008, Les enjeux des pratiques artistiques à l'école, 31, pp.67-85. ⟨hal-02406935⟩
34 View
121 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More