« Lyme sourde » : un italianisme aurélien - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Expressions Year : 2006

« Lyme sourde » : un italianisme aurélien

Abstract

La locution lima sorda est attestée en italien dans le sens concret d’« outil silencieux » et dans une pluralité de sens figurés dès les environs de 1300. En français, le sens concret de « lime sourde » n’apparaît dans aucun document avant le XVIe siècle (Fanfares des Roule Bontemps). En revanche, le sens figuré de « personne sournoise, hypocrite », présent chez Rabelais (Gargantua, XXV), se relève déjà chez Charles d’Orléans vers 1450 (Rondeau CXLVI). La bizarrerie représentée par la primeur de l’emploi figuré sur l’emploi concret ne s’explique guère, sinon dans l’hypothèse d’un emprunt linguistique. Le rôle de Charles d’Orléans dans l’introduction de la lexie lyme sourde dans le vocabulaire français est ici mis à l’avant-plan. Tout permet en effet d’attribuer au Prince-Poète la paternité de cet italianisme.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Expressions27-Uhl.pdf (60.62 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-02406749 , version 1 (12-12-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02406749 , version 1

Cite

Patrice Uhl. « Lyme sourde » : un italianisme aurélien. Expressions, 2006, Journées d'étude des 28 février, 1er et 2 mars 2006 : "Les nouvelles conditions de l'enseignement", 27, pp.211-220. ⟨hal-02406749⟩
38 View
39 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More