La politesse et l'éducation à la civilité

Résumé : On parle aujourd'hui de recrudescence de la violence, de crise de l'autorité, de perte des repères citoyens comme d'autant de dysfonctionnements devant lesquels les modèles traditionnels de régulation paraissent impuissants. Peut-être conviendrait-il d'abord de s'interroger sur la racine à la fois psychologique et morale de tout comportement impliquant la maîtrise des conduites envers autrui. La politesse, qu'on appelait autrefois civilité, et dont on n'entend plus parler qu'au négatif, l'incivilité, reste la condition première de toute conduite citoyenne. Instrument préalable de régulation par la maîtrise de soi qu'elle impose, elle demeure l'outil éducatif fondamental qui permet à chacun de contrôler ses pulsions et de régler ses sentiments ainsi que ses désirs. L'éducation à la politesse apparaît donc comme la propédeutique, tant sociale que personnelle, de toute relation possible à autrui, surtout peut-être là où les chocs interculturels risquent à tout moment de faire exploser le lien social
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-reunion.fr/hal-02406239
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Thursday, December 12, 2019 - 9:05:54 AM
Last modification on : Friday, February 7, 2020 - 5:56:02 AM

File

Expressions19-Jolibert.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : hal-02406239, version 1

Collections

Citation

Bernard Jolibert. La politesse et l'éducation à la civilité. Expressions, Institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) Réunion, 2002, pp.31-50. ⟨hal-02406239⟩

Share

Metrics

Record views

11

Files downloads

19