Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Discours politique et construction identitaire dans l'île Maurice postindépendance : le "malaise créole"

Résumé : L’ethnicité a toujours été au coeur du débat politique à Maurice, car les divers groupes de population amenés de gré ou de force dans l’île se sont constitués au fil des années en groupes ethniques distincts et exclusifs. Cette réalité pluriethnique est d’ailleurs inscrite dans la constitution à caractère consociatif du pays. L’émergence récente du discours du « Malaise Créole » offre au chercheur de l’histoire du Temps Présent l’occasion de se pencher sur le processus d’ethnicisation du discours politique dans une société pluriethnique. En effet, dans le cadre de ce discours, l’Histoire, la Mémoire, et la Culture sont instrumentalisées pour créer une « nouvelle » catégorie de population – les « descendants d’esclaves » – qui présentent dorénavant leur doléances socio-économiques et culturelles comme des séquelles de l’esclavage et exigent ainsi réparation. L’esclavage fournit une justification morale à la discrimination positive, inconcevable autrement dans un pays pluriethnique. Notre communication, sans prétendre être exhaustive, tente de cerner à travers une analyse historique la relation entre discours politique et ethnicité (en particulier la construction identitaire à travers les discours politiques ethnicisés) à Maurice. Elle étudiera les thèmes majeurs dans la construction de ce discours ethnicisé, entre autres, le recours à l’histoire, l’instrumentalisation de la langue et de la culture pour créer des barrières entre « eux » et « nous », la recherche/ l’invention de coupables, le rôle de l’État, de l’Église et des descendants des colons dans ce discours. Notre but sera d’identifier comment la culture et les pratiques des hommes politiques et religieux contribuent à la mobilisation ethnique dans le cadre d’une démocratie consociative. Cette analyse se fera principalement à travers une étude en profondeur des sources journalistiques traitant de l’émergence du malaise créole en 1993 et des diverses célébrations de la commémoration de l’abolition de l’esclavage le 1er février. L’échantillonnage inclut les discours énoncés par les hommes religieux, les organisations socioculturelles, les politiciens, les intellectuels, entre autres.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-reunion.fr/hal-02267894
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Friday, November 6, 2020 - 7:15:22 AM
Last modification on : Thursday, November 12, 2020 - 12:12:07 PM
Long-term archiving on: : Sunday, February 7, 2021 - 6:09:22 PM

File

Akung -TD47.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02267894, version 1

Citation

Manorama Akung. Discours politique et construction identitaire dans l'île Maurice postindépendance : le "malaise créole". Travaux & documents, Université de La Réunion, Faculté des lettres et des sciences humaines, 2014, Texte et politique, pp.113--127. ⟨hal-02267894⟩

Share

Metrics

Record views

76

Files downloads

34