J. Bouton, Relation de l'établissement des français depuis l'an 1635 en l'île de la Martinique : l'une des Antilles de l'Amérique. Reprod. en fac. sim. de l'éd, vol.141, p.p, 1640.

D. J. , Les défricheurs et les petits colons de la Martinique au XVII e siècle, Paris, (s.n), (imp. R. Buffaut), p.181, 1935.

. Imbert-d.-&-portecop-j, La forêt tropicale semi-décidue de la Guadeloupe : Structures spatiales et production de litière dans la région nord de la Grande-Terre (Actes colloque de botanique, pp.53-70, 1992.

J. P. , Les ensembles sylvatiques et paysagers relevant du conservatoire du littoral et de la forêt domaniale du, vol.30, 2004.

. Bordeaux, CRET, Coll. « Îles et archipels », vol.32, pp.209-222

J. P. , « Hypothèses sur l'évolution de la végétation littorale des Petites Antilles depuis l'époque précolombienne : le cas de la Martinique, Cybergeo : Revue européenne de géographie, vol.338, pp.29-2006, 2006.

J. B. Labat, Édition des Horizons Caraïbes, 4 Vol, 1972.

J. P. Moreau, Clamart : 263 p, Un flibustier dans la mer des Antilles : 1918-1620 : manuscrit inédit du début du XVII e siècle, 1987.

. Pagney-f, « La dynamique de la végétation en milieu sec et subhumide : l'exemple de l'archipel guadeloupéen, Physio-géo, vol.19, pp.5-14, 1989.

J. Portecop, Phytogéographie, cartographie écologique et aménagement dans une île tropicale : Le cas de la Martinique, vol.377, 1978.

C. Rochefort, Histoire naturelle des îles Antilles de l'Amérique, vol.1667

H. Stehle, Esquisse des associations végétales de la Martinique, 1938.

. B. Thibault-de-chanvalon-j, Voyage à la Martinique : contenant diverses observations sur la physique, l'histoire naturelle, l'agriculture, les moeurs et les voyages de cette île faite en 1751 et dans les années suivantes, CI. J.B. Bauche, p.1763