D. Baggioni, « Dalons et paumés de l;i créolo-francophonie réunionnaise ou de la difficulté à vivre sans conflit la diglossie franco / créole dans un D, L'insécurité li11g11?1ique dans les communautés fr ancopbones périphériques, FRANCARD, M. (éd.), Actes du colloque de Louvain-la-Neuve 10-12 novembre 1993, vol.li, pp.95-107, 1993.

C. Bavoux, « Existe+il un parler jeune à La Réunion ? Compte rendu d'une enquête auprès de six groupes d'élèves et d'étudiants, Eludes Créoles 11° XXIII-1, pp.9-27, 2000.

C. Bavoux, « Les parlers jeunes comme indice d'une érolution de la diglossie réunionnaise, Actes du Colloque F r a11ce

M. Beniamino, D. Baggioni, ?. Le, and I. Le, , pp.151-172, 1993.

M. Beniamino, Le fr ançais de La Ré1111io11, Edicef/AUJ > ELF UREF, 1996.

A. Berrendonner, M. Le-guern, and G. Puech, , 1983.

J. Billiez and . Éd, LIDIL, n° 19, « Les parlers urbains ?, 1999.

P. Boutan, « Et le langage des jeunes ? ?, Le français aujourd'hui n° 124, La langue et ses représentations, décembre 1?98, pp.34-42

A. Bretegnier, Approches sociolinguistique el pragmatique d'une situation de coniaàs de langues : La Réunion, 1998.

M. Carayol, R. Chaudenson, and N. Gueunier, « Diglossie et continuum linguistique à La Réunion ?, in Les Français devant la nonne, pp.175-189, 1978.

M. Carayol and R. Chaudenson, « Aperçu sur la situation linguistique de I.a Réunion ?, vol.3, pp.1-44, 1973.

P. Cellier and . Dysglossie-réunionnaise, Gabiers de pra.xémalique n° 5, pp.45-64, 1985.

R. Chaudenson, ;. Essai, P. Wald, and . Manessy;-g, analyse implicationnelle d'un continuum linguistique français créole, Plurilinguisme. Normes, situation:. ; stratégies, pp.129-172, 1979.

R. Chaudenson, ;. Le-lexique-du-parler-créole-de-la-réunion, and R. Chaudenson, Champion, 2 volumes, Des îles, des hommes, des langues, 1974.

F. I. Chevalier and A. Allement, « Le créole en régression comme langue maternelle », Economie de La Réimio11, revtie INSEE, vol.104, pp.8-10, 2000.

S. Cremieux, Aspects des politiques li11 g11istiqi1es. fa111i/iales. Comment le créole et le français sont ils perçus el gérés par les parents réu11io1111ais ?, Mémoire de maîtrise en lettres Modernes, 2000.

B. Conein and F. Gadet, « Le 'f r ançais populaire' de jeunes de la banlieue parisienne, entre permanence et innovation, pp.105-123, 1998.

Y. Derhy, Le vocabulaire de l'extrême, Mémoire de maîuise en Leltres Modernes, 1997.

R. Dupuis, « Les parlers jeunes de La Réunion. L'exemple de groupes de jeunes musiciens du Sud de l'île, Etudes Créoles, n° XXlll-1, pp.28-46, 2000.

. Fioux-p, Pratiques linguistiques d'un public lycéen à La Réunion: observation d'après enquêle pour une critique de la terminologie courante, Etudes Créoles, issue.2, pp.84-95, 1993.

F. Gadet, . Le-français-ordinaire, :. A. Paris, . Colin, and F. Gadet, Le français populaire, Paris : PUF, Coll. « Que sais-je?, J.·P, 1997.

F. Melliani, Le métissage langagier comme lieu d'affirmalion identitaire. Le cas de jeunes issus de l'immigration maghrébine en banlieue rouennaise, LJDJL, 11° 19, pp.59-77, 1999.

P. Merle, ;. Le-dico-du-français-qui-se-cause, . Neu-altenheimer, J. C. Marjmoutou, and O. Baggioni, « Névrose diglossique et choLx graphiques (« ç » en Calalan Cl « k » » en créole de L1 Réunion) », in Cuisines ( ide,itités, BAGGIONI, O. et 1v LAR1MOUTOU, pp.159-177, 1988.

B. Seguin and F. Teiliard, Les Céfrans parle,ll aw: Français. Chronique de la langue des cités, Calmann-Lévy / Point-Virgule, 1994.

J. Simonin and E. Wolff, Ecole et famille à La Réunion : un lien problématique, vol.100, pp.35-45, 1992.

J. Simonin and E. Wolff, « Scolarisalion et espace de qualification à L1 Réunion : problématique et enjeux, Etudes Créoles, n° XVI, pp.70-83, 1993.

M. Watin and . Une-sociologie-embryonnaire, 11°, vol.8, pp.26-27, 2000.

E. Wolff, Li 1 céens à la Une. li/ presse l1icée11ne à La Réunion, Sl André de La Réunion : Océans Éditions, 1998.