, rôle que l'aéroport Roland Garros n'est · pas en mesure de lui contester en raison de la faible insertion de La Réunion dans les échanges régionaux et du statut de l'île. Pris dans leur cadre régional (espaces insulaires du Sud-Ouest de l'océan Indien et Etats de la côte orientale de· l'Afrique) , La Réunion et Mayotte apparaissent comme deux territoires privilé giés ; comparés entre eux, les deux outremers français présentent des structures démographiques différentes mais les évolutions socioéconomiques y sont convergentes. Si la d yn amique d'intégra tion régionale progresse difficilement, La Réunion peut escompter participer plus largement aux associations économiques et politiques india-océaniques alors que la position de Mayotte offre peu de perspectives à brève échéance. Mais les associations politiques et économiques pèsent-elles d'un réel poids dans le développement et les échanges des Etats de cet ensemble géoéconomique ? En définitive, les modèles d'organisation de La Réunion et de Mayotte sont reproductibles et peuvent être généralisés, après leur nécessaire adaptation aux spécificités locales

C. Réunion, , 1996.

«. Collectif and ». Les-outre-mers, Atlas de France, vol.13, 1998.

L. Collectif, , vol.686, 1994.

H. R. Godard, . Le, and «. Bihan, Trafic aérien : les enjeux d'une guerre économique», L'économie de La Réunion, vol.95, pp.18-23

O. F. Government, . Mauritius;-department, . Of, and . Aviation, Citypair Statistics, DCA Form, vol.215, 1996.

I. Economiques, Recensement général de la population de 1990, logements -population -emploicommunes -arrondissements -unités urbaines: 974 Réunion. Recensement général de la population de la collectivité territoriale de Mayotte, 1991.

, premiers résultats. ORGANISATIONS INTERNATIONALES, 1994.