La transmission orale dans l'étude des Réunionnais d'origine chinoise - Université de La Réunion Access content directly
Journal Articles Travaux & documents Year : 2006

La transmission orale dans l'étude des Réunionnais d'origine chinoise

Abstract

Pendant longtemps, les études concernant les Réunionnais d'origine chinoise ont souffert d'un certain nombre de handicaps rendant difficile la connaissance d'un milieu que les stéréotypes qualifiaient de « secret et de fermé » : une vision européanocentriste projetait sur eux des préjugés stigmatisants, même avec la volonté sincère de bien les connaître. D'autre part, le handicap linguistique constituait un obstacle de taille : rares, pour ne pas dire inexistants, étaient les chercheurs qui pratiquaient les langues parlées par les Chinois de La Réunion. Or, comme l'affirme Frantz Fanon : « La langue est la maison de l'âme », et ne pas parler la (ou les langue(s) des gens concernés amène parfois, et même souvent, à n'avoir qu'un regard qui reste quelque peu extérieur et qui en tout cas n'accède pas à la compréhension intime des mécanismes secrets et profonds qui régissent les comportements humains.

Domains

Linguistics
Fichier principal
Vignette du fichier
Wong-Hee-Kam-TD27.pdf (76.04 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-02161998 , version 1 (21-06-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02161998 , version 1

Cite

Édith Wong Hee Kam. La transmission orale dans l'étude des Réunionnais d'origine chinoise. Travaux & documents, 2006, 27, pp.55-58. ⟨hal-02161998⟩
49 View
122 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More