La transmission orale dans l'étude des Réunionnais d'origine chinoise

Edith Wong-Hee-Kam 1
1 CRESOI - Centre de Recherche sur les Sociétés de l'Océan Indien
OIES - Océan Indien : Espaces et Sociétés
Résumé : Pendant longtemps, les études concernant les Réunionnais d'origine chinoise ont souffert d'un certain nombre de handicaps rendant difficile la connaissance d'un milieu que les stéréotypes qualifiaient de « secret et de fermé » : une vision européanocentriste projetait sur eux des préjugés stigmatisants, même avec la volonté sincère de bien les connaître. D'autre part, le handicap linguistique constituait un obstacle de taille : rares, pour ne pas dire inexistants, étaient les chercheurs qui pratiquaient les langues parlées par les Chinois de La Réunion. Or, comme l'affirme Frantz Fanon : « La langue est la maison de l'âme », et ne pas parler la (ou les langue(s) des gens concernés amène parfois, et même souvent, à n'avoir qu'un regard qui reste quelque peu extérieur et qui en tout cas n'accède pas à la compréhension intime des mécanismes secrets et profonds qui régissent les comportements humains.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

http://hal.univ-reunion.fr/hal-02161998
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Friday, June 21, 2019 - 12:09:55 PM
Last modification on : Tuesday, June 25, 2019 - 1:44:44 AM

File

Wong-Hee-Kam-TD27.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-02161998, version 1

Collections

Citation

Edith Wong-Hee-Kam. La transmission orale dans l'étude des Réunionnais d'origine chinoise. Travaux & documents, Université de La Réunion, Faculté des lettres et des sciences humaines, 2006, pp.55-58. ⟨hal-02161998⟩

Share

Metrics

Record views

11

Files downloads

11