Contextualité d'une ressource sur les séismes à l'école primaire : articulations de régimes de description

Résumé : Dans cet article, nous abordons la question de la contextualité des ressources et le sens qu'elle peut avoir pour les différents acteurs de la situation didactique, au sens large. Nous le faisons autour de l'utilisation en classe de CM2 de trois extraits de l'émission « C'est pas sorcier », produite en 2002, qui traite des séismes. La question qui guide notre enquête est la suivante. De quoi l'élève a besoin pour tirer parti de ces objets médiatiques éducatifs ? (Moeglin, 2005). Nous proposons, dans un premier temps, une réflexion épistémologique sur les liens qui unissent contextes et description. Elle éclaire les raisons qui nous amènent à solliciter deux cadres d'analyse distincts : la théorie de l'action conjointe en didactique et celle des contextualisations didactiques. Nous produisons ensuite une analyse a priori de ces trois extraits. Nous le faisons en distinguant plusieurs contextes d'analyse du point de vue communicationnel. Une analyse in situ de l'usage de cette ressource au sein de la classe de CM2 est ensuite présentée. Elle prend place dans une séquence portant sur les volcans, les séismes puis la tectonique des plaques. Elle nous permet de mettre l'accent sur un certain nombre d'effets de contexte qui nous amènent à distinguer quatre types de contextualité : locale, épistémique, fictionnelle et didactique. Nous nous interrogeons pour finir sur les conséquences didactiques et théoriques de cette étude et les perspectives qu'elles permettent d'envisager. Mots-clés Contextualité, contextualisations didactiques, théorie de l'action conjointe en didactique, descriptions, objets médiatiques éducatifs, séismes. Abstract This article approaches the issue of contextuality of resources and the meaning it may have for the different actors of the didactic situation. We do it around the use in a primary class (grade5) of three excerpts from the TV program called « C'est pas sorcier » about earthquakes produced in 2002. The question that guides our investigation is: what does the student need to take advantage of these educational media objects? (Moeglin, 2005). We suggest, at first, an epistemological reflection on the links between contexts and description. It explains the reasons that lead us to canvass two separate analytical frameworks: the theory of joint action in didactics and the didactic contextualizations. We then produce an a priori analysis of these extracts. We do this by distinguishing several analytical contexts in a communicational perspective. In situ analysis of the use of these resources in the classroom is then presented. It is located in a sequence on volcanoes, earthquakes and plate tectonics. It allows us to focus on a number of context effects that lead us to define four types of contextuality: local, epistemic, fictional and didactic. Finally we examine the didactic and theoretical consequences of this study and the prospects they allow to consider.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [31 references]  Display  Hide  Download

http://hal.univ-reunion.fr/hal-01940175
Contributor : Réunion Univ <>
Submitted on : Tuesday, February 12, 2019 - 8:08:20 AM
Last modification on : Saturday, September 14, 2019 - 1:40:39 AM
Long-term archiving on : Monday, May 13, 2019 - 12:40:05 PM

File

4_kerneis_et_santini_2015.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : hal-01940175, version 1

Citation

Jacques Kerneis, Jérôme Santini. Contextualité d'une ressource sur les séismes à l'école primaire : articulations de régimes de description. Contextes et Didactiques, Université des Antilles/ESPE, 2015, pp.40-61. ⟨hal-01940175⟩

Share

Metrics

Record views

66

Files downloads

18