All’antica Petit traité de l’usage de la ruine dans la peinture des XVIIe et XVIIIe siècles - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Travaux & documents Year : 2007

All’antica Petit traité de l’usage de la ruine dans la peinture des XVIIe et XVIIIe siècles

(1)
1

Abstract

Le monde antique habite l’esprit des hommes depuis fort longtemps : qu’ils l’aient occultée comme un temps de paganisme durant le Moyen Age, redécouverte et célébrée comme une période de renaissance ou analysée et méditée, cette époque historique passe par l’observation du vestige concret, celui de la ruine des cités et de ses monuments. Dans un premier temps Rome va concentrer l’essentiel de l’imaginaire des artistes, leur offrant de quoi satisfaire leur perception du passé, d’en magnifier l’histoire en la reconstruisant et en l’inventant ou simplement d’en observer la mélancolique leçon : celui du temps qui dépose inexorablement les patines de l’oubli sur la pierre.
Fichier principal
Vignette du fichier
Couelle1-TD30.pdf (2.47 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01885558 , version 1 (02-10-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01885558 , version 1

Cite

Colombe Couëlle. All’antica Petit traité de l’usage de la ruine dans la peinture des XVIIe et XVIIIe siècles. Travaux & documents, 2007, 30, pp.119-133. ⟨hal-01885558⟩
75 View
192 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More